Le CIFDH/D remet des brevets à 190 agents de l’Etat

0
158

Kinshasa, 29 mai 2021 (ACP).- Cent nonante et un (190) agents et cadres de la division urbaine du ministère de Transports et voies de communication, du ministère du Commerce extérieur, et ceux de la police nationale congolaise ont reçu des brevets de participation, à l’issue samedi, d’une formation de 45 jours suivie au Centre international des formations en droits humains et développement (CIFDH/D) dans la commune de la Gombe.

Cette formation était focalisée au tours de plusieurs modules notamment, les notions générales des droits humains, de droit pénal général, de la procédure pénale, de la procédure civile (les obligations), de la criminologie générale, des notions générales de l’officier de police judiciaire, de droit pénal spécial, de la rédaction des procès verbaux, de la technique d’enquête criminelle, de la dactyloscopie, de la cryptographie, du travail monographique et jury, de l’éthique et déontologie des agents de l’Etat.

Le représentant du Chef de l’Etat en matière juridique Gabriel Okoko Esaho, qui a présidé cette cérémonie, a, dans son allocution, encouragé le CIFDH/D pour cette initiative visant à renforcer les capacités des agents de l’Etat dans l’exercice de leurs métiers.

Il a exhorté le CIFDHD/D à continuer à dispenser la formation sur différentes notions de droit afin d’éradiquer les antivaleurs au sein de la population congolaise.

Il a par ailleurs,  lancé un appel à toute la population congolaise de profiter de cette formation pour connaitre ses droits et devoirs pour  une société formée en matière de droits de l’homme.

M. Gabriel Okoko Esaho a par ailleurs, rassuré les responsable de CIFDH/D qu’il fera un rapport auprès du Chef de l’Etat, avant de leur promettre l’accompagnement du gouvernement.

De son coté, le coordonnateur du CIFDH/D, Boniface Kanku, a encouragé les lauréats d’aller de l’avant tout en les rassurant de l’accompagnement de son centre durant l’exercice de leur métier sur le terrain.

Il a également, rappelé que cette formation s’inscrit dans le cadre de soutenir la vision du Chef de l’Etat Félix Antoine  Tshisekedi Tshilombo en matière de droit en RDC.

Créé en 2008, le CFDH/D a pour mission de former la jeunesse en particulier et la population congolaise en général, sur la protection de droits de l’homme, la protection de l’environnement, l’observation et l’éducation électorale, etc.

Comprenant plus de 30.000 membres, il compte plus de 115 activités depuis sa création, rappelle-t-on. ACP/