Le ministre Mutinga plaide pour un travail en synergie avec les partenaires sociaux et les  ministères du secteur de l’éducation

0
181

Kinshasa, 30 mai 2021 (ACP).- Le ministre des Affaires sociales, actions humanitaires et solidarité nationale, Mutinga a appelé les partenaires sociaux nationaux et les  ministères du secteur de l’éducation de travailler en synergie avec son ministère pour la réalisation de son programme d’action en faveur des populations.

Le ministre Modeste Mutinga Mutuishayi l’a indiqué à l’ouverture samedi, à l’Hôtel en vrac dans la commune de Mont-Ngafula, d’un atelier de relecture et de validation des manuels de mathématiques, français et sciences niveau 12 et 13 du programme national de rattrapage scolaire du niveau primaire en République Démocratique du Congo.

A ce propos, le ministre Mutinga a invité les participants à comprendre qu’à travers cet atelier, la RDC répond à la volonté de mettre en pratique les différentes résolutions prises par la communauté internationale en vue d’éradiquer l’analphabétisme dans le monde.

Pour le ministre Mutinga, il s’agit de l’agenda 2030 pour le développement durable qui comprend l’objectif 4 du développement durable visant à assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et promouvoir l’apprentissage  tout au long de la vie pour tous.

Il a également souligné que cet atelier s’inscrit dans le cadre de la vision du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, exprimée dans son discours d’investiture du 24 janvier 2019 en ces termes : « l’amélioration de la qualité de l’enseignement et la réduction du taux d’analphabétisme est une priorité des priorités pour le gouvernement de la RDC ».

Il a ensuite encouragé tous les participants à travailler sans relâche en vue d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés, avant de signaler que cet atelier a été organisé par la direction générale de l’Education non formelle sous la conduite de son directeur général Albert Lubanzadio.

Face aux enjeux dont fait face l’éducation non formelle pour le développement de la RDC, les officiels conviés à cette rencontre et les participants ont résolu de s’impliquer pour doter ce secteur des manuels de qualité pour l’encadrement et l‘éducation des enfants congolais n’ayant pas suivi le cursus normal de l’éducation formelle.

Cet atelier qui a porté sur la promotion de l’éducation non formelle en RDC ainsi que sur l’appropriation des activités du sous-secteur de l’alphabétisation pour toutes les parties prenantes, a connu la participation de plusieurs personnalités notamment la directrice générale du Fonds National de Promotion et Service Sociale (FNPSS), Mme Alice Mirimo Kabetsi, la cheffe de section éducation  de l’UNICEF Hellena Murseni ainsi que le secrétaire général aux Affaires sociales, Gervais Lubango Kabala. ACP/Maketa