Plaidoyer pour la décentralisation de l’énergie électrique dans la province du Haut-Katanga

0
140

Lubumbashi, 30 mai 2021(ACP).- Me Jean Keba de l’Association Africaine de Défense de Droit de l’homme (ASADHO), a plaidé vendredi pour la décentralisation de l’énergie électrique dans la province du Haut-Katanga, pour réduire le déficit et augmenter le nombre de personnes à accéder à l’énergie électrique.

C’était à la clôture de l’atelier de renforcement de capacité des journalistes sur le droit d’accès à l’énergie organisé par l’Observatoire d’Études et Appui à la Responsabilité Sociale et Environnementale (OEARSE) dans la salle Kalobwe Lodge à Lubumbashi.

Me Jean Keba a invité le gouvernement provincial du Haut-Katanga et les aniateurs des Entités Territoriales Décentralisées (ETD) à mettre en pratique la loi Nº 14/011 du 17 juin 2014 relative au secteur de l’électricité et l’article 48 de la constitution de la RDC en construisant des centrales des  fournitures d’énergie électrique.

Il a également souligné la nécessité de vulgariser ladite loi relative au secteur de l’électricité par les journalistes (à travers la production des émissions…) pour pousser les autorités compétentes à prendre des décisions notamment la démocratisation des investissements de l’énergie pour faciliter les citoyens à avoir accès à une énergie (renouvelables…) durable et moins coûteux. Les participants à ces assises ont exprimé leurs satisfactions pour l’organisation et ont promis d’accompagner les organisations qui prônent l’accès à l’énergie pour tous.

L’assistante Transparence et énergie à l’OEARSE, Arlette Basua Bamoyo a remercié les participants avant de remettre les brevets de participation à chacun. ACP/CL/May