La situation humanitaire des  sinistrés du volcan Nyiragongo au menu des échanges  Bintou Keita- Constant Ndima

0
214

Goma, 31 mai 2021 (ACP).- La cheffe de la Monusco, Bintou Keita, a échangé  lundi 31 avec le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongba, sur l’amélioration de la situation humanitaire des déplacés et sinistrés du volcan Nyiragongo.

 Ces échanges ont porté  sur le partenariat entre le gouvernement  du Nord Kivu  et    la Monusco sur l’appui   à  apporter  à la population en détresse qui a quitté la ville de Goma pour la cité de Saké dans le territoire de Masisi   et  pour les autres vers la ville  de Gisenyi au Rwanda, suite l’éruption du volcan Nyiragongo intervenu le 22 mai dernier.

« La discussion a été tournée essentiellement sur comment améliorer la situation des sinistrés en terme d’eau, électricité, en terme d’abris, en terme sanitaire, médicale et la sécurisation des biens se trouvant dans les maisons d’habitations des personnes qui ont évacuées la ville de Goma, car certains bandits voulaient profiter de cette situation», a-t-elle poursuivi.

Par rapport au travail qui a été déjà fait en faveurs des déplacés, elle a indiqué que la Monusco a apporté comme premier secours, de l’eau et de la nourriture pour soulager tant soit peu les victimes du volcan Nyiragongo.

Mme Bintou Keita, a, en outre, révélé que la Monusco continue à apporter son appui technique à l’OVG avec des vols de reconnaissance pour évaluer la situation du volcan, au moyen des hélicoptères et  des drones afin de  concourir à l’amélioration de l’information disponible pour pouvoir faire des recommandations.

Après l’éruption du volcan Nyiragongo, il ya des leçons à tirer et qu’il faudra planifier le retour des personnes qui ont évacuée la ville de Goma,  a-t-elle dit. ACP/Fng/CKM/NKV