Le ministre des ITP s’imprègne du rôle et du  fonctionnement de la cellule Infrastructures

0
366

 

Kinshasa, 31 mai 2021 (ACP)- Le ministre d’Etat en charge   des Infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro,  s’est imprégné du rôle et du  fonctionnement de la Cellule Infrastructures sous la tutelle de son ministère,  lors  d’une visite effectuée lundi  dans les installations de ce service et sur les chantiers d’infrastructures que cette dernière a déjà piloté à Kinshasa.

Dans les installations de la Cellule Infrastructures, le  ministre d’Etat Gisaro a été édifié par le coordonnateur de la cellule Infrastructures, Théophile Ntela Lungumba sur le rôle de ce service, soulignant qu’il joue l’interface entre le gouvernement de la République démocratique du Congo et les bailleurs de fonds ainsi que les différents partenaires au développement, notamment la Banque africaine de développement (BAD), la Banque Mondiale et la Banque arabe de développement de l’Afrique (BADA).

La cellule Infrastructures, initie ou prépare les projets d’infrastructures en partenariat avec le gouvernement et les soumettent aux différents bailleurs pour leur financement.

A cet effet, elle dispose des directions  animées par des ingénieurs ou cadres d’un niveau et compétences avérés pour la matérialisation de ces différents projets.

Il s’agit des sections routes, voiries ainsi que administration/finances. Ces sections sont subdivisées en unités dépendant chacune d’une section. Il s’agit de l’unité de l’audit, environnement ; passation des marchés, SIG (cartographie), Banque africaine de développement (BAD) PAP (programme d’amélioration des connectivités) et Kin elenda.

Le ministre salue la coopération japonaise avec la RDC

Après les installations de la Cellule Infrastructures, le ministre d’Etat  a aussi visité les chantiers pilotés par la Cellule notamment  l’Institut d’enseignement médical de Kinshasa (IMEK) dans la commune de Kasa-vubu et l’Institut national des recherches biomédicales financés par l’Empire du Japon.

M.Gisaro qui a salué la qualité de la coopération entre la République démocratique du Congo (RDC) et l’Empire du Japon, a fait remarquer que celle-ci reflète l’amour et l’amitié entre les peuples congolais et japonais, avant de visiter  sous la conduite  du Directeur des études Marcel Baroani, les salles des classes et techniques de l’IEMK où fréquentent plus de 300 étudiants  répartis en différentes filières médicales.

A l’INRB, il a visité le laboratoire où se fait les différentes études et expérimentations des virus, notamment « Ebola et coronavirus », avant d’appeler les gestionnaires à les protéger pour les générations futures.

La visite du ministre d’Etat  fait suite  à celles  effectuées à l’Office des Voiries et Drainage où, il s’est rendu compte du matériel acquis pour la construction, la réhabilitation de la voirie de Kinshasa et à l’Office des routes.

Il a laissé entendre que la prochaine étape est l’Agence congolaise des grands travaux (ACGT), avant qu’intervienne le tour des provinces. ACP/