Le Soudan et l’Egypte participent à des exercices militaires conjoints

0
282

Kinshasa, 1er juin 2021 (ACP).- Les Forces armées soudanaises et égyptiennes ont participé lundi à un exercice militaire conjoint, ont rapporté, mardi, les médias internationaux.

Baptisé les « Gardiens du Nil », cet entrainement stratégique a été organisé dans l’État du Kordofan, au sud du Soudan.

Lundi, des unités de la marine et de l’armée de l’air, ainsi que des troupes terrestres, des commandos et des défenses aériennes ont donc achevé six jours de jours de guerre.

Ils se sont déroulés alors que les tensions montent entre les deux pays et l’Ethiopie au sujet de la gestion du grand barrage sur le Nil.

L’Ethiopie a rempli son barrage pour la deuxième fois et de façon beaucoup plus importante en ignorant les requêtes du Caire et de Khartoum. L’Egypte et le Soudan qui craignent que la construction ne réduise leur part de l’eau du fleuve, souhaitent en effet trouver un accord sur le fonctionnement de la construction avant tout.

Depuis près de dix ans, les négociations entre les trois pays stagnent, la dernière réunion en avril n’ayant une fois de plus mené vers un accord. Les chefs d’état-major égyptien et soudanais ont clairement laissé entendre que ces exercices visaient à montrer à Addis-Abeba qu’ils étaient prêts à intervenir militairement contre le barrage si nécessaire. ACP/Zng/Cfm/Thd