Visite de la présidente de l’Assemblée provinciale à l’usine de captage d’eau de Lovoi

0
258

Kamina, 1er juin 2021(ACP).- La présidente de l’Assemblée provinciale du Haut Lomami, Isabelle Yumba Kalenga Mushimbi a visité, samedi, l’usine de captage, de traitement et de distribution d’eau en construction sur la rivière Lovoi, sur le flanc droit de la route nationale Kamina-Kolwezi, à 12 km du centre-ville de Kamina pour s’enquérir des causes de l’arrêt, il y a près de deux ans, des travaux de ladite usine.

Au cours de sa visite, la présidente de l’Assemblée provinciale du Haut Lomami a été renseignée du manque de financement de l’ordre de 3.000.000 USD (dollars américains trois millions) pour la relance des travaux dont la finalisation consiste au raccordement en énergie électrique du réseau de la Société nationale d’électricité (SNEL); au raccordement en tuyauterie de cette usine de captage d’eau vers le château d’eau implanté au quartier Katuba de la même ville de Kamina, ainsi qu’à la construction du mur de clôture de cette station de captage d’eau.

Dr Isabelle Yumba Kalenga Mushimbi, avec six autres députés qui l’accompagnaient, ont proposé de dépêcher à Kinshasa une délégation composée des députés de cet organe délibérant et des membres du gouvernement provincial, de la REGIDESO et du constructeur de l’usine en vue de mener un plaidoyer auprès de la Présidence de la République, du gouvernement central à travers le Programme de 100 jours pour l’obtention des fonds nécessaires à la concrétisation de ce projet.

Les travaux de construction sur la rivière Lovoi  de l’usine de captage, de traitement et de distribution d’eau pour le compte de la Régie de distribution d’eau (REGIDESO) à Kamina, chef-lieu de la province du Haut Lomami, exécutés par l’entreprise chinoise CREC7 sous la supervision de l’Agence congolaise des grands travaux ( ACGT)avaient débuté en avril 2018 pour une durée de 18 mois (dix-huit mois) sur financement du programme sinon congolais à hauteur de 10.000.000 USD ( dollars américains dix millions), rappelle -t-on.

En mai 2019, le gouverneur du Haut Lomami  qui avait visité cette usine avait décrié le manque de la tuyauterie et des intrants chimiques pour la finalisation des travaux alors que, selon lui, tout le fonds nécessaires à la finalisation des travaux avaient été déjà disponibilités, rappelle-t-on encore à Kamina.

A son étape finale, cette usine peut produire 10.000m3 d’eau par jour pour approvisionner tous les anciens abonnés de la REGIDESO ainsi que des raccordements dans les nouveaux quartiers de la ville de Kamina par rapport aux 7.000 m3 par jour, capacité initiale de production de la REGIDESO, mais que les abonnés ne bénéficient pas actuellement à cause de la faible alimentation en énergie électrique, la vétusté de la tuyauterie et de l’irrégularité de paiement des factures de consommation d’eau par les abonnés, renseigne-t-on à Kamina. ACP/Zng/Cfm/Thd