Algérie : premier vol après la réouverture partielle des frontières

0
201

Kinshasa, 2 juin 2021 (ACP).- L’aéroport d’Alger a accueilli ses premiers arrivants avec la réouverture partielle des frontières. Cet avion d’Air Algérie a atterri avec à son bord 299 passagers après un premier vol vers Orly (banlieue parisienne), avec une soixantaine de passagers, ont indiqué mercredi des médias internationaux.

Après les formalités d’usage, ils ont été conduits dans un hôtel de Zeralda, une
localité côtière à l’ouest de la capitale, pour un isolement de cinq jours.

« Je ne suis pas satisfait. On a déjà fait un premier test PCR et il faudra en faire un autre pour peut-être sortir. Je suis venu pour des vacances de 20 jours et je vais perdre cinq jours en quarantaine« , déclare Faouzi Mohamed, étudiant en France, de retour en Algérie pour les vacances.

Le gouvernement avait annoncé la semaine dernière une reprise progressive, à partir du 1er juin, des vols d’Air Algérie en direction de la France, de l’Espagne, de la Tunisie et de la Turquie.

« Les choses se sont bien passées, nous avons pris nos billets sur internet. Par contre le manque de communication de la part de la compagnie aérienne algérienne a créé un désordre », avance pour sa part Rachid Kamli, un médecin.

Malgré cette réouverture partielle, les frontières terrestres et maritimes restent toujours fermées, au grand dam de la diaspora barrée du territoire depuis le 17 mars 2020.

Près de 3 500 personnes mortes de la Covid-19 ont été recensées en Algérie depuis l’enregistrement du premier cas, le 25 février 2020. ACP/ODM/