Augmentation des réserves de change de plus de 100%  depuis l’investiture du Gouvernement Sama Lukonde , d’après le CCE

0
274

Kinshasa, 2 Juin 2021 (ACP).- Le Comité de Conjoncture Économique (CCE) a  constaté mercredi, à l’ issue de sa réunion hebdomadaire, présidée par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, une  augmentation des réserves de  change de plus de 100 %, soit de 500 millions USD à 1,2 milliard USD, depuis l’investiture du Gouvernement Sama Lukonde, a annoncé le ministre d’Etat au Plan Christian Mwando.

« Aujourd’hui, nous avons constaté et encouragé le fait que les réserves d’échange de la République ont augmenté de plus de 100%, depuis que le gouvernement Sama Lukonde est en place », a-t-il indiqué, soulignant que le Premier ministre est revenu sur l’instruction qui leur  a été donnée par le Président de la République de faire un effort pour la diversification de l’économie, et également sur les investissements qui doivent faits dans être tous les territoires de la République Démocratique du Congo.

Cette 6ème réunion du CCE, a poursuivi le ministre, a analysé essentiellement l’évolution de la situation économique pour la période allant du 24 au 28 mai 2021.

 » Nous pouvons retenir plusieurs choses. La première, c’est que la situation de l’économie mondiale est en bonne évolution, sauf quelques craintes pour la troisième vague de Covid-19, notamment pour notre pays. D’où, le Premier ministre a demandé qu’on sensibilise de nouveau la population pour le respect de mesures barrières, pour ne pas repartir en confinement ».

 Nous avons également examiné la situation au niveau des métaux. Et là nous avons constaté qu’il y a une baisse des cours des métaux, a-t-il dit, signalant que cela pourrait avoir un impact sur les finances de notre pays, dans la mesure où les cours du cuivre notamment repassent en dessous de 10.000 dollars la tonne.

A en croire le ministre Mwando , le Comité de Conjoncture Économique a également constaté qu’il y a la baisse, sur le plan international, du coût des produits céréaliers, ce qui serait une bonne chose. Le ministre de l’économie est appelé à suivre la répercussion de cette situation dans les prix intérieurs.

Intervenant à cette réunion sur les indicateurs macroéconomiques, le Gouverneur de la Banque centrale, Déogratias Mutombo, a indiqué qu’il y a une « stabilité au niveau du taux de change » qui reste, au niveau parallèle, à 2025 francs congolais le dollar et à 1989 francs congolais le dollar, à l’indicatif.

Les Ministres d’État au Plan,  Christian Mwando, du Budget, Aimé Boji, du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Mbusa, de l’Economie Nationale, Justin Kalumba, du Travail Emploi et Prévoyance Sociale,  Claudine Ndusi, les Vice-Ministres des Mines, Goddard Motemona  et  des Finances, Oniege N’sele Mimpa, ainsi que le gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Déogratias Mutombo, ont pris part à cette réunion. ACP/Indombe