Hausse des prix d’un  carton de cuisse de poulet  sur le marché de Kinshasa

0
682

Kinshasa, 2 juin 2021 (ACP).- Un carton de cuisse des poulets en provenance de l’Europe a connu une hausse de prix au cours de la période allant du 16 avril au 28 mai 2021 passant de 38.000 FC (trente-huit mille) FC à 45.000FC (quarante-cinq mille) FC, soit 7.000 FC (sept-mille) FC d’augmentation, a constaté l’ACP mardi dans les différents marchés de la ville  de Kinshasa.

Selon le constat fait sur place, d’autres produits de grandes consommations tels que, le carton de poissons salés de 9 kilos en provenance de l’Europe, un carton poissons chinchards de 30 kg de 20+ contenant trois rames en provenance de Namibie, un carton de poulet wilki P13 contenant 10 pièces en provenance  de la Turquie, un sac du riz de 50 kilos en provenance de l’Asie précisément de la Thaïlande  et de la Chine, un bidon d’huile végétale de 5 litres ainsi qu’un carton de savon le coq contenant 36 pièces ont également connu  légère hausse de prix sur le marché.

Ces produits se négocient  respectivement à ; 108.000 FC (Cent-huit mille) FC contre 106.000 FC (cent-six mille) FC, 162.000Fc (cent-soixante-deux mille) FC contre 155.000 FC (cent cinquante-cinq mille) FC, 75.000 FC (septante-cinq mille) FC contre 72.500FC (septante-deux mille, cinq cents) FC, 90.900FC (nonante mille neuf cents) FC contre 90.000 FC (Nonante mille) FC. 19.500 FC (dix-neuf mille cinq-cents) FC contre 17.500 FC (dix-sept mille cinq cents) ,15.000 FC (quinze mille) FC contre 12.000 FC (douze mille) FC.

Cependant, certains produits de grande consommation à savoir, un sac des haricots de 100 kg provenant de la ville de Goma, dans la province du Nord- Kivu, du sucre de 50 kg  de la ville de Mbanza-Ngungu, dans la province du Kongo Central, un sac des cossettes de manioc, en provenance des provinces du Kwilu et du Kongo Central,  des maïs graine et des braises observent une baisse des prix sur le marché en se négociant à 150 USD (cent-cinquante) USD contre 190 USD (cent nonante) USD, 90.900FC (Nonante mille neuf-cent) FC contre 90.000FC (Nonante mille) 96.000FC (nonante-six mille) contre 96.300 FC (Nonante six mille trois-cents) FC, 110.000FC (Cent dix mille) FC contre 120.000 FC (Cent vingt mille) FC, 90.000 FC (Nonante mille) FC contre 110.000 FC (cent dix mille), 35.000 FC (trente cinq mille) FC contre 40.000FC  (quarante mille) FC.

Par ailleurs, d’autres produits de première nécessité à savoir, le sac de farine de froment de 25 kilos et celui de sel iodé de  20 kg sont restés stables sur le marché. Ils se vendent respectivement à 35.000 FC (trente-cinq mille) et 13.500 FC (treize mille cinq-cents) FC.

Hausse des prix certains légumes sur le marché de Kinshasa

Certains légumes de grande consommation ont également connu une hausse de prix sur les marchés de Kinshasa, a relevé l’ACP au cours d’une ronde effectuée sur les différents marchés.

Dans  ce cadre, une botte des oseilles en provenance du site agricole de Saïo, dans la commune de Kasa-Vubu a connu une hausse des prix sur les différents lieux de négoce de la ville de Kinshasa en se négociant à 3.000 FC (trois mille) FC contre 2.000 FC (deux mille) FC, au cours de la période  allant du 30 avril au 30 mai, soit un mois.

Selon cette même enquête, les autres produits de grande consommation, à savoir, une botte moyenne des feuilles de manioc en provenance des sites de Kinkole et de Maluku est passé de 4.000 FC (quatre mille) FC contre 3.000 FC (trois mille) FC, une botte de fougère appelé communément « Misili » en provenance du site de Masina de 1.500 FC (mille cinq-cents) contre 1.000 FC (mille) FC, une botte de feuille de patate douce connu sous le nom de « Matembele » est passé de 3.000 FC (trois mille) contre 2.000 FC (deux mille) FC et celui de bitekuteku à 5.000 FC (cinq mille) FC contre 3.000 FC (trois mille) FC, les feuilles de courge connu sous le nom scientifique « Cucubitamushetu »  appelées « Mukengedji » en Tshiluba à 2.000 FC (deux mille) FC contre 1.000 FC (mille) FC contre 500 FC (cinq cent) FC , le chou en provenance de la ville de Mbanza-Ngungu, dans la province du Kongo Central est passé de 3.000 FC (trois mille) FC contre 2.000 FC (deux mille) FC.

Cependant, la feuille de Gombo en provenance du site agricole de Kimwenza, dans la commune de Mont-Ngafula, la feuille de haricot appelé Sampu en Tshiluba en provenance du quartier Kimuenza ont connu une baisse de prix sur le marché. Ces produits se négocient à 500 FC (cinq cents) contre 1.000 FC (mille) FC, 300 FC contre 500 FC (cinq cents) FC.

Par ailleurs,  le Kikalakasa en provenance du quartier Bibua dans la commune de la N’sele, les feuilles des Bilolos, les feuilles des Fumbwa en provenance de la province du Kongo Central restent stables sur le marché. Ils se négocient actuellement à  500 FC (cinq cents) FC, 1.000 FC (mille) FC, 500 FC (cinq cents) FC.

Certains commerçants abordés sur les lieux de négoce expliquent que cette hausse de prix de certains produits est consécutive au délabrement des routes de desserte agricole qui empêche les produits d’atteindre le centre de consommation mais aussi le coût de fret d’avion ainsi que  la multiplicité de taxes.ACP/ODM/aWA