Éruption volcanique de Nyiragongo : la délégation gouvernementale en concertation avec la communauté humanitaire à Kinshasa

0
202

Kinshasa, 03 Juin 2021(ACP).- Le ministre de la Santé publique, hygiène et prévention, Dr Jean Jacques Mbungani, accompagné de ses collègues des Actions humanitaires, Modeste Mutinga, et de la Recherche scientifique, José Mpanda ainsi que de la vice-ministre de la Santé, Mme Véronique Kilumba, ont échangé mardi au Salon rouge de l’hôtel du gouvernement, avec une délégation de la Communauté humanitaire conduite par M. David Mclachlan-Karr.

Cette séance de travail a essentiellement tourné autour de la recherche des voies et moyens susceptibles de renforcer l’assistance humanitaire en faveur des victimes de l’éruption volcanique de Nyiragongo qui a secoué la ville de Goma et ses environs le 22 mai dernier.

Devant les représentants de l’équipe humanitaire du pays, le ministre Mbungani, au nom de l’équipe gouvernementale qui a effectué récemment une mission humanitaire à Goma, a lancé un plaidoyer pour la mobilisation de l’aide humanitaire en faveur de  la population  de cette ville sinistrée.

« Nous sommes ici au nom de l’équipe du gouvernement qui a effectué la mission à Goma et qui continue à faire le plaidoyer pour que l’action de la communauté internationale soit encore plus élevée  par rapport à ce qui est déjà fait. Toutes les interventions montrent à dessein la volonté des humanitaires d’accompagner notre pays face à la difficulté actuelle. Et je vous remercie sincèrement pour  cette volonté affichée », a-t-il déclaré.

Il est important de continuer avec le comité restreint pour arriver à mettre en place tout un mécanisme d’accompagnement, a souligné le numéro 1 de la Santé, avant de rassurer la communauté humanitaire de la riposte gouvernementale face à ce drame.

« Le gouvernement fait le maximum. Et nous espérons que les humanitaires vont nous accompagner au-delà de ce qui a été fait maintenant. Nous vous assurons également qu’au niveau du gouvernement, nous allons tout mettre en œuvre pour que les difficultés administratives liées à la douane, et d’autres difficultés liées à  l’entrée sur le territoire congolais, soient résolues,  parce que cela va contribuer à aider nos populations », a-t-il renchéri.

Par ailleurs, le ministre Mbungani a salué les initiatives locales des congolais et des acteurs politiques qui se mobilisent également pour la cause de leurs compatriotes  en difficulté à l’Est de la RDC.

De son côté, le coordonnateur humanitaire des Nations-Unies et chef de la délégation de la Communauté humanitaire, M. David Mclachlan-Karr s’est réjoui de la volonté politique qu’affiche le gouvernement de la République, notamment sur le fait de mobiliser  les humanitaires par rapport à ce drame humanitaire de Goma.

« Nous avons eu l’opportunité d’échanger des points de vue avec l’équipe gouvernementale sur la riposte à la crise humanitaire à Goma. Nous avons surtout parlé de la nécessité d’augmenter, de renforcer l’assistance pour les personnes déplacées qui ont été évacuées par les autorités du Nord-Kivu pour leur protection. Nous avons actuellement recensé près de 400 mille  personnes qui sont dans le besoin.

Et nous sommes en train de planifier avec le gouvernement un paquet d’assistance en faveur des sinistrés », a-t-il précisé.

« Cette session de travail était fructueuse et nous avons échangé sur comment renforcer notre coopération pour la mobilisation des ressources auprès des bailleurs de fonds qui vont financer ce programme de riposte », a ajouté David Mclachlan-Karr.

Il a également insisté sur la protection des équipes humanitaires contre les attaques éventuelles des bandits armés dans la zone d’intervention. ACP/ Zng/GGK/MNI