Le travail de protection des civils est maintenu par la Force de la Monusco

0
641

Kinshasa, 03 juin 2021 (ACP).-La Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) reste focalisée sur la protection des civils aux côtés des Forces de sécurité nationales alors que l’attention est légitimement centrée sur l’éruption volcanique et ses conséquences, a déclaré, jeudi, Mme Bintou Keita, cheffe de la MONUSCO, lors da la conférence  hebdomadaire de l’ONU.

Mme Bintou Keita a rassuré qu’elle n’est pas fataliste ni résignée.

«Votre armée et votre police ont besoin du soutien des Nations Unies qui restent à leurs côtés, en partenaires responsables et déterminés » a –t-elle indiqué.

Elle a rendu hommage aux casques bleus avant de préciser que le  nouveau commandant de la Force de la MONUSCO, Marcos De Sa Alfonso Da Costa, vient de prendre ses fonctions pour un soutien « maximal » aux FARDC.

«Par rapport à la Brigade d’intervention rapide, des unités mobiles de la Tanzanie , du Kenya, du Népal et de l’Afrique du Sud devraient arriver en juillet. La mise en place de 4 unités mobiles montre la montée en puissance de la Brigade d’intervention rapide », a indiqué la cheffe de la Monusco qui a préconisé   une approche militaire mais aussi communautaire, civile pour lutter contre les attaques  des rebelles.

Elle a rappelé l’attachement des Nations Unies et de l’Union africaine d’ailleurs, à des processus politiques inclusifs menant aux élections de 2023 pour consolider la stabilité politique et institutionnelle du pays.

Dans cet esprit, Mme Bintou a formulé l’espoir que la loi sur la réforme de la CENI va renforcer sa dépolitisation, son indépendance, la transparence du processus électoral et la redévabilité pénale de quiconque de ne pas se conformer à la loi dans sa gestion, selon le standard international ACP/Zng/GGK/May