Une deuxième unité de la  Mutuelle financière des femmes africaines opérationnelle à Lemba

0
264

Kinshasa, 03 juin 2021(ACP). Une deuxième unité de la Mutuelle financière des femmes africaines (MUFFA) est désormais opérationnelle depuis mercredi dernier  à Lemba, fruit de la mobilisation de plus de 300 femmes de Lemba réunies dans une association appelée « Les filles du Roi », qui se sont déterminées à mettre en place une structure autonome dénommée « MUFFA-Lemba », rapporte un document de cette structure parvenu jeudi à l’ACP.

Selon la source, la sortie officielle de la « MUFFA/Lemba »  a eu lieu à l’occasion de l’assemblée générale constitutive et élective de la MUFFA, organisée dans la salle du pavillon 22 de la Foire Internationale de Kinshasa (FIKIN), en présence du parrain international du modèle MC², le Dr Paul K. Fokam qui séjourne Kinshasa.

Les initiatrices de la MUFFA ont réussi cette opération de mobilisation en menant des plaidoyers pour amener les femmes à se rendre compte des avantages que procure l’adhésion à une structure organisée, à l’instar de la MUFFA qui va contribuer énormément à amener la femme vers son épanouissement , à travers la gestion modernisée dans le domaine des finances. Cela se passe trois mois seulement après l’inauguration de la première unité de la « MUFFA-Barumbu » par le Président Félix Antoine Tshisekedi.

Les organes administratifs et juridiques désormais en place

S’agissant de l’assemblée générale, son ordre du jour a porté  notamment sur l’adoption des statuts, le règlement d’ordre intérieur, et l’élection des membres des organes (conseil d’administration, comité de surveillance et comité de crédit et le conseil de sage).

Au terme de la cérémonie, Mme Esperance Belau, PCA de la Fédération MC²-MUFFA, a remercié le parrain international, Dr Paul K. Fokam pour sa participation à cette assemblée générale et  cette initiative qui permet aux femmes africaines de devenir autonomes financièrement.

Elle a également remercié les membres de la  « MUFFA Lemba » pour leur dynamique et mobilisation dans un temps record, « votre engouement et dévouement à ce projet dénote votre détermination à sortir du cercle vicieux de la pauvreté, avec la mutualisation des efforts nous y arriverons certainement et très rapidement ». 

Pour sa part, le Parrain international, Dr Paul K. Fokam s’est dit fier de la manière dont ces femmes ont pris l’engagement de sortir de la pauvreté, avant de louer l’engagement du  Chef de l’Etat de faire la promotion et l’autonomisation des femmes de la RDC.

Parlant de la pauvreté, le Dr Paul Fokam a indiqué : « Nous sommes pauvre parce que nous voulons l’être. Selon lui, la pauvreté c’est l’oublie de l’épargne. Est pauvre celui qui veut dépenser 110FC, alors qu’il a 100 FC ; est riche celui qui dépense 90FC et épargne 10 FC, a-t-il renchéri. Raison pour laquelle je vous exhorte à la culture de l’épargne ». Il a appelé les femmes à bannir la notion de l’aide. Pour lui, « l’aide est un somnifère qui bloque votre épanouissement ».

Pour rappel, la MUFFA  est une mutuelle d’épargne et de crédit dont l’objectif est le développement de la femme par l’amélioration des conditions socio-économiques des membres, et ce conformément à la loi n° 002/2002 du 02 février 2002 portant dispositions applicables aux coopératives d’épargne et de crédit. ACP/Zng/GGK/MNI