Haut-Uélé: réorganisation du secteur de l’environnement dans  la province

0
159

Isiro04 Juin 2021 (ACP).- Le ministre provincial de l’Agriculture Pêche Élevage Environnement Développement durable et Conservation de la nature, Raphaël Marie Masoki Atambana, a réuni jeudi  les superviseurs de l’environnement et développement durable des territoires  et de la ville d’Isiro, pour leur  communiquer des nouvelles instructions et la réorganisation du secteur de l’environnement dans  Haut-Uele.

C’était  au cours d’un atelier d’évaluation et  l’état de lieu   dont il a personnellement  ouvert les travaux  dans  les installations  de l’Inspection provinciale de l’environnement, situé non loin du gouvernorat de province.

Interrogé par la cellule de communication du gouvernorat,  à la fin  de ces assises, Raphaël Marie Masoki, a précisé que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, tient absolument à la promotion de  l’environnement.

« D’ici-là le 5 juin ça sera la journée mondiale de l’environnement, et le chef de l’État a l’ambitieux  programme de planter 1.000.000.000 d’arbres sur toute l’étendue de la République pour reboiser le Pays ».

Son représentant au niveau de la province du Haut-Uele, qui est le gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa, s’est engagé  à accompagner les actions du chef de l’État notamment, la réorganisation dans le secteur de l’environnement. Et nous comme ministre de tutelle au niveau provincial, nous avons instruit les coordonnateurs provinciaux à organiser les assises de  prise de contact des superviseurs territorial de l’environnement et développement durable, pour faire l’état de lieu du secteur de l’environnement et évaluer ce qu’il va et ce qu’il ne va pas et faire des propositions concrètes pour l’amélioration de travail » a indiqué Raphaël Marie Masoki. ACP/Fng/nig