Mise en service du saut-de-mouton de Bitabe à Masina

0
724

Kinshasa, 04 juin 2021 (ACP).- Le ministre d’Etat en charge des Infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro Muvunyi, a procédé vendredi à la mise en service du saut-de-mouton de Bitabe, construit sur le boulevard Lumumba dans la commune de Masina à Kinshasa en vue de favoriser la fluidité du trafic entre le centre-ville (Gombe) et l’aéroport international de N’djili.

Il a, à cet effet, fait savoir que  cet ouvrage entre dans le cadre de la poursuite du projet initié par le Chef de l’Etat, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo visant à éradiquer les embouteillages sur les artères de la ville de Kinshasa et à travers le pays.

Long de près de 300 mètres, cet ouvrage, a-t-il souligné, est le plus long de tous sauts-de-mouton construits à Kinshasa. Il a 60 m de pont et 96 m de rampe du côté aéroport international de N’djili et 153 m du côté de la ville de Kinshasa.

Le saut-de-mouton de Bitabe à Masina

Le ministre d’Etat Gisaro a rassuré la population congolaise de la poursuite du projet selon la volonté du Chef de l’Etat de soulager les congolais de toutes les difficultés liées à leurs déplacements d’un coin à un autre.

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Ngobila Mbaka, présent à la cérémonie d’inauguration, a indiqué qu’à travers la ville, il sera construit non seulement des sauts-de-mouton mais aussi de l’éclairage sur toutes les voies publiques  afin de diminuer les accidents de circulation.

Il a, par ailleurs, déploré le degré de destruction des routes, soulignant que cette destruction a commencé depuis longtemps.

Le Directeur général annonce le démarrage incessant de la construction d’une voie express

 De son côté, le Directeur général de l’Office des routes (OR), Herman Mutima Sakrini a annoncé le démarrage imminent des travaux de  construction d’une voie express reliant Mokali à l’aéroport international de N’djili pour faciliter la circulation à travers la ville de Kinshasa. L’Office des routes ne construit pas seulement les sauts-de-mouton mais également les routes dont le linéaire est évalué plus de 58.000 km reliant les différentes provinces de la République démocratique du Congo.

Par ailleurs,  les différentes doléances soumises  aux autorités sont axées sur le renforcement de l’outil du travail pour permettre  aux  différentes brigades de cet office à devenir autonomes, en se  constituant en de petites entreprises de génie civil pour faciliter la mission confiée à cet office qui se résume à «  construire, réhabiliter et entretenir ».

Le Directeur général du Bureau technique de contrôle (BTC), Joseph Kisaka Amayi, qui avait suivi les travaux pour le respect des normes a indiqué qu’ils ont été bien exécutés, du démarrage jusqu’à leur parachèvement. Il ne reste qu’à s’assurer si l’ouvrage répond aux différentes charges. La population contactée sur place a fait savoir qu’elle a eu beaucoup des peines pour supporter les embouteillages, avant de remercier le Chef de l’Etat pour cette initiative géniale.

ACP/Fng/nig