Près de 300 ménages des sinistrés oubliés dans l’octroi d’assistance au quartier Mugunga à Goma

0
141

Goma, 04 juin 2021 (ACP).- Environ 300 ménages installés à l’école primaire Omanda, située sur l’avenue Rushagala dans le quartier Mugunga, à environ 7 km du centre ville de Goma, ont été oubliés dans le partage de produits vivriers collectés dans le cadre d’assistance aux sinistrés de la récente éruption du volcan Nyiragongo, a appris jeudi l’ACP de Mme Emérence Tabu, cheffe dudit quartier.

Ces sinistrés, a-t-elle précisé, venant du territoire de Nyiragongo où la lave volcanique avait englouti plusieurs maisons, ont trouvé asile dans le quartier Mugunga, peu après l’entrée en éruption du volcan, sans assistance ni où se se mettre à l’abri des intempéries.

En tant qu’humain, a indiqué Mme Tabu, et voyant les petits enfants et leurs mamans exposés à ces intempéries, elle a délibérément pris l’option de les placer momentanément dans cette école, en attendant que la situation se stabilise pour regagner leurs milieux respectifs. Cependant, a-t-elle poursuivi, ils vivent toujours dans des conditions difficiles d’autant plus qu’ils n’ont pas d’activités à exercer dans ces contrées les mettant ainsi dans une situation délicate, liée surtout au manque criant de la nourriture et d’autres produits de première nécessité.

Leur problème, a-t-elle signalé, est que, les autres sinistrés entre autres, de Saké du territoire de Masisi et de Buhene dans le territoire de Nyiragongo, bénéficient déjà des assistantes de la part de gouvernement et de personnes de bonne volonté, pendant qu’eux se trouvent laissés à leur triste sort. Ces sinistrés, a conclu Mme Émérence Tabu, qui ont besoin de la nourriture, d’eau et médicaments, demandent aux autorités de leurs venir en aide le plus rapidement possible, car ils enregistrent déjà les cas de faiblesses aigues dus à la faim et de maladies de mains sales dans ce lieu où ils sont hébergés pour un moment. ACP/Fng/nig