La COMICO prête à faire appel pour les 30 musulmans condamnés à mort

0
283

Kinshasa, 05 juin 2021 (ACP).- La communauté islamique de la République démocratique du Congo (COMICO) a annoncé sa décision de faire appel à la justice pour les 30 musulmans condamnés à mort suite à l’incident survenu à la clôture du ramadan le 13 mai dernier, au cours duquel il y a eu confrontation entre les musulmans et les policiers, a indiqué samedi, au cours d’un entretien avec la presse, l’Imam représentant légal  de la COMICO, Youssouf Djibondo  Kapiepie.

Pour Sheikh Djibondo, parmi les trente personnes condamnées à mort samedi 15 mai dernier,  il y a des innocents qui ont droit être libérés.

S’agissant des tueries des Imans de Béni, Sheikh Djibondo s’est  réservé de faire des commentaires par manque d’informations.

Il a, à ce propos, appelé les musulmans au calme. «L’islam  est une religion de la paix. «Je  recommande aux serviteurs d’Allah ( la paix) de le craindre et de lui obéir en tout. Et d’aimer la RDC car c’est notre seul pays. Evitons de nous faire du mal car notre religion n’a jamais facilité les troubles.» a martelé le représentant légal du COMICO

Ce qui s’est passé le 13 mai au stade des Martyrs, a-t-il affirmé,   est d’origine étrangère  à l’islam authentique.  «Les musulmans ne voulaient pas voir Mangala accéder pour conduire la prière. Comme les policiers ne comprenaient pas, il y a eu cette confrontation. Aucun musulman n’a mis sa main sur son frère ou sa sœur. La confrontation était entre les musulmans et les policiers. Nous déplorons cet incident car notre religion prône la paix,  la convivialité et la confraternité.» a-t-il argué. ACP/Zng/C.Lutete/Fmb