Légère appréciation du franc congolais à l’indicatif par rapport à l’USD la semaine du 31 mai au 6 juin

0
238

Kinshasa, 05 juin 2021 (ACP).- Le franc congolais a connu une légère appréciation à l’indicatif en se négociant à 1.995 (mille neuf cent quatre-vingt-quinze) FC le dollar américain la semaine du 31 mai au 06 juin 2021, contre 1.997,11 (mille neuf cent quatre-vingt-dix-sept, onze centimes)  la semaine du 24 au 30 mai de la même année, indique la mercuriale de la Banque centrale du Congo sur son site internet.

Sur le marché parallèle, le taux est resté stable en se changeant à 2.000 (deux mille) FC pour les moins offrants et 2.002 (deux mille-deux) FC pour les mieux offrants. Ce dernier taux est pratiqué par les grands bureaux de change pour les clients qui amènent plus de cinq cents dollars américains au change.

Comparé à janvier 2021, le taux de change du franc congolais garde une stabilité relative face au dollar américain étant donné que sa dépréciation ne pas tellement perceptible sur le marché.

Cette stabilité, souligne-t-on, découle du Pacte de stabilité signé entre le gouvernement et la BCC, et aussi de la politique adoptée par le gouvernement dans les dépenses, sans oublier l’amélioration des recettes de la part des régies financières, à savoir la Direction générale des impôts (DGI), la Direction générale des douanes et accises (DGDA) ainsi que la Direction générale des recettes domaniales, administratives et de participation (DGRAD).

Cette stabilité, souligne-t-on, découle du Pacte de stabilité signé entre le gouvernement et la BCC, et aussi de la politique adoptée par le gouvernement dans les dépenses, sans oublier l’amélioration des recettes de la part des régies financières, à savoir la Direction générale des impôts (DGI), la Direction générale des douanes et accises (DGDA) ainsi que la Direction générale des recettes domaniales, administratives et de participation (DGRAD).

Ce taux qui n’est pas fondé sur un argumentaire économique, il est fixé par les cambistes selon la demande des devises sur le marché et l’importance de la masse monétaire de la devise nationale ainsi que des réserves en devises dont dispose la Banque centrale du Congo (BCC).

Cette stabilité du taux de change est attestée par le Comité de conjoncture économique qui relève une augmentation de plus de 100% des réserves de change de la Banque centrale du Congo, soit de 500 millions (cinq cents millions) USD à UN milliard, deux cents millions (1.200.000.000) USD, notant ainsi une amélioration du cadre macroéconomique de la République Démocratique du Congo.  ACP/Zng/C.Lutete/Fmb