Nécessité de renforcer les filières des sciences de l’environnement dans les universités congolaises

0
370

Kinshasa, 06 juin 2021 (ACP).-Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), le Pr Jean-Chrysostome Mudogo Virima a souligné, samedi, la nécessité de renforcer dans les universités congolaises, les filières des sciences de l’environnement en vue de la protection des écosystèmes en RDC.

Le Pr Mudogo qui l’a fait savoir lors de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement à l’Université de Kinshasa (UNIKIN), a indiqué au nom du ministre de l’ESU, que les facultés notamment, des sciences agronomiques, de médecine vétérinaire et d’autres facultés, doivent être mises à contribution pour permettre aux universités de contribuer aux  questions environnementales auxquelles le Président de la République Félix Tshisekedi et le gouvernement accordent beaucoup d’importance. «Il sera question de renforcer la recherche, l’enseignement et les services à rendre à la communauté, le système de reboisement en mettant l’accent sur l’éducation environnementale et le développement dans les enseignements», a-t-il dit.

Le secrétaire général académique de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), le Pr Eustache Banza Nsomwe, a salué au nom du comité de gestion,  la vice-Première ministre en charge de l’Environnement et développement durable pour le choix porté sur l’UNIKIN afin d’abriter cette activité à l’occasion de la  célébration de la journée mondiale de l’environnement.

Dans son exposé sur le thème national intitulé : «L’arbre pour restaurer nos écosystèmes et la transition écologique  pour un environnement sain», il a indiqué que l’arbre est porteur d’oxygène, source de vie et de transformation des ressources dont chacun est appelé à s’investir dans le reboisement et à la protection de la biodiversité qui entoure toutes les provinces de la RDC.

Le Pr Banza a réaffirmé la disponibilité de l’UNIKIN en tant qu’institution de formation à accompagner les autorités du pays dans la recherche des solutions idoines sur les questions environnementales pour l’atteinte des objectifs du développement durable.

La vice-Premier ministre en charge de l’Environnement et développement durable, Eve Bazaiba, le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, ainsi que d’autres membres du gouvernement, des autorités administratives, académiques, scientifiques et des étudiants, ont planté des arbres aux environs des homes, 1, 2, 3, 4, 5 , 6, 7 et 8 des étudiants de l’UNIKIN et du Complexe sportif. ACP/