Retour lundi à Kinshasa du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde en provenance de Goma

0
392

kinshasa, 06: juin 2021(ACP)- Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a regagné Kinshasa lundi en provenance de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu secouée les deux dernières semaines par l’éruption volcanique de Nyiragongo ayant causé des victimes et déplacés des milliers des personnes.

Le chef du gouvernement avait conduit une importante délégation composée de douze ministres ainsi que des députés nationaux pour apporter un soutien et transmettre un message  de soutien et de réconfort du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à toute la population sinistrée du Nord-Kivu.

La jeunesse du Sud-Kivu appelée à se désolidariser des hommes aux discours haineux

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde  a demandé à la jeunesse du Sud-Kivu de se désolidariser des hommes aux discours haineux et de division qui n’avancent en rien la province moins encore le pays, dans son adresse à l’aéroport national de Kavumu, environ 35 km au nord de Bukavu, devant le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi et d’autres membres du Conseil provincial de sécurité.

Le Premier ministre qui provenait de Goma  au Nord-Kivu pour Kinshasa, via la province du Sud-Kivu, a  salué l’hospitalité dont ont fait montre les habitants de ladite province  envers leurs compatriotes déplacés.

Le  chef du gouvernement a dit profiter de sa présence dans la  province du Sud-Kivu pour palper du doigt la situation sécuritaire et voir l’état des routes afin de réfléchir sur des pistes de solutions.

Le Premier ministre, accompagné  des  ministres du gouvernement central et de quelques députés nationaux, ont visité les déplacés de Goma cantonnés  au centre ADI-KIVU près de Kavumu, avant de présider, à l’aéroport de Kavumu, une réunion du  conseil de sécurité,  peu avant d’embarquer  pour  la capitale Kinshasa.

Le gouvernement décide du retour progressif des déplacés de Goma

Le gouvernement a décidé du retour progressif des déplacés de Goma, suite à l’éruption du volcan Nyiragongo, a indiqué le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, au terme de sa mission au Nord-Kivu, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée  lundi, à Goma.

  

« Prenant la mesure de la situation, nous avons décidé, dès aujourd’hui, du retour progressif des déplacés suivant le Plan qui vous sera communiqué par le Gouverneur militaire immédiatement après cette communication », a-t-il dit.

Tout en annonçant des solutions immédiates aux problèmes diversifiés causés par la récente éruption volcanique du Nyiragongo, le Premier ministre a salué la réactivité avec laquelle les autorités militaires et policières qui, en plus des défis sécuritaires, ont réagi face à cette catastrophe sans omettre l’implication et l’accompagnement des acteurs humanitaires dont l’intervention a été très précieuse au déclanchement de la catastrophe.

Il a aussi salué la bravoure, la solidarité, le sens d’initiative et l’hospitalité de nos compatriotes du Nord-Kivu qui ont démontré, à travers cette épreuve, que « nous sommes la première réponse à nos défis ».

« Oui, c’est cette résilience qui sert de ressort à notre sens de patriotisme », a-t-il souligné.

Il a également fait savoir qu’il a chargé les treize ministres dans sa suite, chacun dans son secteur d’intervention, à s’assurer aux cotés des autorités provinciales que les problèmes sont entièrement pris en charge.

« Je suis venu avec une importante délégation du Gouvernement à la suite de celle qui est arrivée au lendemain de l’éruption, non plus seulement pour continuer l’évaluation mais surtout pour apporter des solutions aux divers problèmes  que cette catastrophe a provoquée », a signifié le Premier ministre qui a reconnu une évolution positive de la situation sur le plan sismique une occasion pour lui d’envisager l’avenir avec moins d’inquiétude tout en recommandant la vigilance.

La recherche d’un terrain approprié pour ceux dont les habitations ont été englouties, des mesures économiques de soutien en faveur des entrepreneurs moyens dont les activités ont été impactées négativement par l’éruption, la poursuite de l’aide humanitaire sur le plan tant médical que sanitaire aux personnes déplacées, la réunification des enfants séparés de leurs parents, l’accélération du processus d’extraction du gaz enfoui dans les eaux du lac Kivu ainsi que la prise en charge correcte du personnel commis à la surveillance quotidienne du volcan à travers l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG); telles sont, parmi tant d’autres, les actions planifiées en terme des solutions aux problèmes générés par la colère du Nyiragongo.

Il a également été décidé que les lieux ravagés par la lave ne doivent plus être occupés par la population et  seront utilisés comme des sites destinés au loisir.

Le Premier ministre a rassuré qu’il continue à suivre de près l’évolution de la situation à Goma.

« Je repars à Kinshasa en gardant un œil vigilant sur ce qui se passe ici. Je reste convaincu que nos compatriotes du Nord Kivu, qui ont toujours fait preuve de résilience, vont très vite reprendre leur rythme de vie habituel. Mon gouvernement y veillera », a-t-il soutenu, avant  de rappeler la nécessité de l’observance stricte des gestes barrières pour lutter contre la propagation de la COVID-19. ACP/