La société civile élabore  une feuille de route pour matérialiser  sa participation aux instances de prise de décisions  

0
103

Kinshasa, 08 Juin 2021 (ACP)-.Les acteurs de la société civile regroupés au sein de la  Dynamique communautaire pour la cohésion sociale et le développement (DYSOD-RDC)  ont élaboré, le weekend dernier, une feuille de route pour matérialiser leur participation citoyenne aux instances décisionnelles du pays, a  appris mardi l’ACP, au cours d’un entretien avec le coordonnateur national de cette structure membre de la société civile, Patient Bashombe.

Ils ont fait cette élaboration à l’issue de la conférence organisée par DYSOD-RDC dans la commune de la Gombe sur le thème : « Les perspectives de la société civile congolaise face à une société politique en pleine mutation ».

Selon M. Bashombe, la dynamique communautaire pour la cohésion sociale et le développement, qui a organisé ces assises, a tout simplement voulu jeter les bases d’une discussion avec les acteurs et doyens de la société civile à l’heure sur les perspectives face à la mutation politique de l’heure. Ainsi, déclara-t-il, « c’est une belle occasion pour nous d’échanger sur la participation des acteurs de la société civile dans les instances des prises de décision. Vous le savez bien, la société civile est apolitique mais les acteurs de la société civile jouissent de droit civil et politique, alors, il faut réfléchir sur un mécanisme qui permette à ce qu’on quitte l’hypocrisie, qu’on casse le paradigme pour pouvoir faire participer les acteurs de la société civile de manière claire, sans passer par des voies obscures.  Et je crois que c’est très important que la société civile s’organise comme une force d’influence en présentant un mécanisme qui puisse permettre que ses acteurs puissent participer parce qu’ayant de capacité et l’expertise ».

Il sied de signaler que ladite conférence a connu la participation d’une quarantaine de membres de la société civile. ACP/GGK