Le Chef de l’Etat invité à la biennale de Luanda en Angola

0
308

Kinshasa, 8 juin 2021( ACP)- Le Président de la République, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu en audience, mardi, à la Cité de l’Union africaine, Mme Carolina Cerqueira, ministre d’État angolaise en charge des Affaires Sociales, venue lui transmettre l’invitation de son homologue angolais, Joào Lourenço, en vue de sa participation, du 04 au 08 octobre prochain, à la biennale de Luanda, en Angola.

Le Président Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo a été informé de l’état des lieux des préparations de cette rencontre et invité à participer activement à ce forum avec la crème de la société congolaise, à tous les niveaux, à savoir les artistes, les intellectuels et la Société civile, pour créer, tous ensemble, une plate- forme d’entente, de dialogue et de paix, en tant que levier de développement, a dit Mme Cerqueira, pour « ce forum est un forum de la paix, une initiative de l’Union africaine, de l’Unicef et de l’Angola ».

Pour sa part, la ministre d’État angolaise des Affaires Sociales a soutenu que la participation à haut niveau de la RDC à cette rencontre aura un impact particulier, étant donné que le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est le Président en exercice de l’UA et que le thème de l’UA pour cette année est l’art, la culture, la paix et le patrimoine.

Le général angolais, Francisco Pereira, ministre d’État, chef de la Maison de sécurité du Président angolais et Tete Antonio, ministre angolais des Relations extérieures ont assisté à cette audience.

La mobilité verte en RDC

Le Président de la République, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo, a ensuite reçu en audience une délégation de la Société MOPÉPÉ, constituée des jeunes entrepreneurs congolais, qui viennent de créer un service de mobilité à énergie électrique et solaire en RDC.

Selon Angelo Madimba, son directeur commercial, il a été présenté au Chef de l’État un projet de  » mobilité verte » qui s’appelle ECOCAR. Il s’agit d’un projet de développement durable et de la transition écologique. Le premier volet de ce projet, a dit Angelo, vient d’être opérationnel avec ECOCAR , qui est un service de mobilité verte, lequel consiste à faire circuler dans la ville de Kinshasa des véhicules 100% électriques, à 0 émission et 0 pollution sonore. 12 véhicules de ce type sont déjà opérationnels dans la capitale, a-t-il souligné.ACP/GGK