Le ministre des Finances  annonce  la reprise des émissions des Bons du trésor

0
120

Kinshasa, 09 juin 2021 (ACP).- Le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, vient d’annoncer la reprise des émissions des titres publics avec les Bons du Trésor et Obligations du Trésor indexés.

Il a fait cette annonce mardi au cours d’une réunion tenue en présence de la vice-ministre des Finances O’Neige N’sele Mimpa et du gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo, et plusieurs représentants des banques agréées en République démocratique du Congo (RDC), indique un communiqué dudit ministère reçu mercredi à l’ACP.

Cette décision du ministre des Finances est prise dans le souci  d’accroitre des ressources susceptibles de garantir sans répit la stabilité du cadre macroéconomique qui est un impératif pour la croissance économique et la réduction de la pauvreté.

Il a dit avoir scruté la circulation des espèces sonnantes et trébuchantes, particulièrement en dollars américains à travers la RDC afin de remédier de manière efficace à la circulation de la masse monétaire de la devise nationale.

Dans ce cadre, le ministre des Finances a exhorté toutes les institutions de la République à bancariser leurs employés, soulignant qu’au niveau des banques commerciales les retraits des billets de banque ne doivent pas excéder 10.000 (dix mille) dollars américains.

Dans son intervention à cette réunion, le gouverneur de la BCC a fait savoir que  la reprise des émissions des Bons du trésor va fonctionner de manière harmonieuse dans la mesure où le ministère des Finances a démontré sa capacité à respecter l’échéancier de remboursement et dispose à ce jour des marges de manœuvre pour ne point accumuler des arriérés, les indicateurs macroéconomiques et monétaires étant positifs.

Le patron de la BCC a fait remarquer que les Bons du Trésor permettront aussi à son institution de les utiliser comme instruments de régulation de la liquidité.

Le gouverneur de la BCC a estimé que les responsables des institutions financières et bancaires qui ont pris part à cette première réunion technique avec l’argentier national Nicolas Kazadi  sont satisfaits de la mesure du ministre des Finances. Il a, toutefois relevé que la seule anxiété liée au taux sera réglée incessamment à l’occasion d’une réunion y afférente.

Pour rappel, la décision interdisant la circulation incontrôlée du cash fait suite à la volonté politique du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de se conformer aux exigences de la communauté internationale en rapport avec la lutte contre le blanchiment des capitaux et le terrorisme. ACP/Fng/ODM/KJI/JFM