Ouverture de  la  21ème  édition de la synergie des Ong de Kinshasa

0
136

Kinshasa, 09 juin 2021 (ACP).- Le chef de la division urbaine du Plan  de la ville de Kinshasa, Nestor Leta a ouvert, mercredi au Centre pastoral catholique Liloba, dans la commune de Lemba, la 21ème édition de la synergie des Ong de Kinshasa.

Axés sur le thème : Défis  du gouvernement de l’union sacrée de la nation face aux attentes des citoyens dans le contexte de déficit de transparence et de redevabilité et du régime de la corruption, du détournement des derniers publics ainsi qu’à l’insécurité généralisée en RDC, particulièrement à l’Est du pays, les travaux de cette 21ème édition se dérouleront du 9 au 12 juin 2021.

M. Leta a motivé l’accompagnement de la ville à ces assises par la volonté d’encourager la vitalité du Conseil national des organisations non gouvernementales de développement (CRONGD) /KIN dans ses efforts destinés à assouvir les besoins essentiels des Kinois.

Le superviseur technique de ce forum, Guy Mudumbula Makola, a invité l’assistance à l’assiduité et à la rigueur dans le développement du thème  qui permettra de dégager les attentes des populations face au gouvernement de l’Union Sacrée et d’orienter ce dernier sur les voies à suivre pour relever les défis notamment sécuritaires à l’Est du pays.

L’objectif général, a-t-il souligné, est de contribuer aux efforts des pouvoir central et provincial de Kinshasa d’user de la transparence  et de la  redevabilité dans la gouvernance publique ainsi que la consolidation de la paix et de la démocratie en RDC pour l’amélioration du bien-être des populations.

Auparavant, Urbain Tshisungu, administrateur au CRONGD-Kin, a dans son mot de bienvenue, appelé l’assistance à mieux réfléchir pour produire une déclaration de nature à faire fonctionner normalement le pays.

Mise en place d’une commission « vérité et réconciliation »

L’abbé José Mpundu, prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa, a, dans  sa  conférence inaugurale du forum, suggéré au gouvernement de la République, la mise sur pied d’une commission « vérité et réconciliation », devant déboucher sur l’exercice de la justice transitionnelle appelée à corriger et à pardonner les erreurs de tous les Congolais dans le but de les mettre ensemble pour travailler en faveur de son bien-être.

Pour l’abbé Mpundu, une campagne en faveur de l' »être » s’impose pour casser l’engouement en faveur  de l’avoir, lequel noie les congolais dans  la souffrance. Le forum bénéfice de l’accompagnement de plusieurs Ongs, dont l’ONG 11.11.11.

ACP/Fng/ODM/KJI/JFM