Le Chef de l’Etat consulte les femmes congolaises en vue de la gestion de la crise sanitaire

0
120

Kinshasa, 10 juin 2021(ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, respectueux de son souci de faire participer les femmes  aux questions engageant la marche de la nation, a tenu, mercredi à la Cité de l’Union africaine, sa 8 ème séance de travail avec une délégation des «Femmes d’exception» de la RDC évoluant dans plusieurs secteurs d’activités de la vie nationale.

Parmi les questions de l’heure abordées, une seule mérite d’être épinglée au regard de l’actualité de l’heure, en dehors de la crise humanitaire, sous contrôle, provoquée par l’éruption du volcan Nyiragongo à Goma, dans la province du Nord-Kivu.

Il s’agit des recommandations faites par ces femmes et relatives à la gestion des frontières du pays en vue de contrer la 3ème vague  de Covid-19, plus virulente  que les deux précédentes du fait la RDC est confrontée à des Variants dangereux  qui seraient passés à travers les mailles de ses frontières.

Il est clair que le Chef de l’Etat, initiateur de ces consultations mettant à l’honneur la Femme congolaise, ne manquera pas de déposer toutes ces résolutions y relatives sur la table de la Task Force présidentielle et du Comité multisectoriel de riposte à la COVID-19.

On se rappellera que cette promesse de consultations  des «Femmes d’exception» a été faite au mois de mars aux 24 femmes venues du monde congolais des affaires et des sciences reçues à la Cité de l’UA, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, dont la présidente du «Cadre de concertation de la Femme congolaise»(CAFCO), actuellement ministre d’Etat en charge  de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo.

Par ailleurs, on fait savoir que c’est au cours de cette première séance avec les «Femmes d’exception» que le Président avait promis à ces dernières une large représentativité des femmes au gouvernement de l’Union sacrée de la Nation , alors en gestation. Ce qui fut fait.

Depuis 2019, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, a pris l’engagement de consulter trimestriellement les «Femmes d’exception» sur l’évolution des droits de la femme et les questions brûlantes de l’actualité au pays, rappelle-t-on. ACP/Mat/May