Quatrième jour sans trafic routier sur la RN 29b essence-frontière Ruzizi 2

0
67

Bukavu, 10 juin 2021 (ACP).- La RN29b, dans son tronçon Essence Major Vangu-Frontière Ruzizi II est à son quatrième jour sans trafic routier, à cause des barricades qui y sont érigées par des jeunes des quartiers Panzi et Ndendere, dans la commune d’Ibanda à Bukavu.

Les manifestants persistent et signent, «Nous laisserons la voie libre le jour où les travaux vont reprendre sur cette route et toute tentative de la répression par la police va se solder par un échec», préviennent-ils.

Pour les manifestants, le moment est venu de dire aux autorités que cette route, longue de 2,7 kilomètres est devenue, à ce jour, une source d’enrichissement illicite pour certains opérateurs économiques, ce, en complicité avec certaines autorités provinciales. « Cela fait près de 7 (sept) ans déjà que les travaux ont commencé sur cette route. L’évaluation faite, démontre que les travaux à ces jours sont évalués à  moins de 30%. D’où nous souhaitons que le Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, sanctionne tous ceux qui sont derrière le dossier de cette route et qui ne veulent pas le développement de la République démocratique du Congo (RDC) », ont prévenu les jeunes de Bukavu.

Le troisième jour de manifestation, le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo NGWABIJE KASI, s’est rendu sur le terrain et a rassuré les manifestants de la reprise, dans un avenir proche, des travaux qui seront effectués par une autre entreprise en remplacement de celle qui avait commencé les travaux et qui est désavouée par la population. ACP/Zng/GGK/May