YMCA choisie comme site annexe des  9èmes Jeux de la Francophonie

0
67

 Kinshasa, 10 Juin 2021(ACP).- Le président national et représentant légal de l’Association chrétienne des jeunes gens-Association chrétienne féminine (YMCA-YWCA), Jimmy Matulu  a annoncé, jeudi au cours d’un entretien avec l’ACP dans la commune de Kalamu, la sélection des espaces de son organisation humanitaire comme  sites annexes des ‘’Jeux de la Francophonie’’ programmés en 2022.

Selon M. Matulu,  sur base du partenariat scellé avec cette organisation internationale, les participants y seront hébergés pour l’animation périphérique et les entraînements.

A cet effet, a-t-il précisé, le secrétaire général national, Batty Mundhu Fetty  a fait  visiter les installations d’YMCA-YWCA/RDC aux experts de la Francophonie venus s’imprégner des réalités de la structure partenaire, avant de projeter les mécanismes de les améliorer et de les adapter à l’accueil de  diverses délégations.

Il les a ainsi conduits tour à tour, aux bâtiments administratifs, salles de classes, stadium et au Foyer social Djakarta.

  2500 dollars US collectés  au profit des victimes de l’éruption volcanique de l’Est

Par ailleurs,  le président Matulu a fait savoir que dans le cadre du soutien à la campagne de solidarité avec les familles victimes de l’éruption volcanique de Goma, initiée par le ministre de la Jeunesse, initiation à la nouvelle citoyenneté et cohésion nationale, Yves Bunkulu, une collecte  symbolique des unions locales de Lukunga a produit 2500 dollars américains.

Ce chiffre a été réalisé  par quelques membres  opérateurs  culturels, économiques et des partenaires.

Pour le président national d’YMCA-YWCA/RDC, le soutien à cette campagne est conforme à la mission principale de  l’YMCA consistant à assister les personnes défavorisées, les déplacés et réfugiés en raison des guerres, ainsi qu’à l’appel à contribution du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Saluant l’attention particulière du président de la République à l’égard des victimes de la catastrophe naturelle de Goma, dans la province du Nord-Kivu, il a souligné que des séances de sensibilisation des membres influents des unions locales de Kinshasa et d’ailleurs vont se poursuivre dans le but d’amasser davantage des moyens susceptibles  de mettre les familles victimes à l’abri des besoins sociaux de base. ACP/Zng/GGK