Clôture de l’atelier  de la Revue Après Action: le Ministre de la Santé salue le travail des scientifiques aux réponses des épidémies de la MVE

0
128

Kinshasa, 11 juin 2021 (ACP).- Le ministre de la santé publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean- Jacques Mbungani a, au cours de la cérémonie de clôture de l’atelier de la Revue Après Action (RAA) de la 9ème, 10ème, 11ème et 12ème épidémie de la maladie à virus Ebola (MVE) en RDC, salué le travail pertinent des scientifiques pour évaluer et  identifier les réponses futures à ces épidémies.

Ces assises de quatre jours, soit du 7 au 10 juin, avait pour objectif d’évaluer et de renforcer les  capacités de la RDC en matière de  préparation, de détection et de réponse aux futures épidémies de la MVE.

Dans son mot de clôture, le numéro 1 de la Santé publique a honoré l’apport et l’engagement des participants pour leur effort et contribution à ces travaux.  « Ce processus de revue a permis de documenter les points forts et ceux à améliorer ainsi que les raisons pour lesquelles ces événements se sont produits en RDC. Votre travail pertinent a également permis de définir et prendre des mesures correctives et immédiates à court et à long termes pour des réponses futures», a soutenu le Dr Mbungani.

Pour le ministre de la Santé publique, les résultats de cette revue pourront aider le gouvernement à jeter les bases d’une gestion optimale des différents évènements de santé publique futurs en RDC. D’où l’importance de développer encore des stratégies multiformes et efficaces, à travers la mise en place des structures de gouvernance, l’opérationnalisation d’un centre d’opération d’urgence de développement, d’un manuel de procédure opérationnel standardisé, la dotation des infrastructures appropriés, ainsi que le renforcement des capacités des acteurs nationaux et décentralisés.

C’est dans ce contexte de renforcement des systèmes de santé pour la préparation et la réponse aux urgences sanitaires par l’apprentissage et  l’amélioration continus, et en tenant compte des exigences du règlement sanitaire international (RSI/2005), que le Ministère de la Santé de la RDC prévoit de mener une RAA des réponses aux 9ème,10ème, 11ème  et 12ème  épidémie de MVE qui ont touché les provinces de l’Équateur, de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu.

« Nous sommes engagés ensemble à mettre en application les actions prioritaires du gouvernement, dont les deux axes prioritaires reposent sur la mise en œuvre de la Couverture Sanitaire Universelle et  la lutte contre les épidémies et les grandes pandémies », a insisté le Dr Mbungani. Notons que cet atelier a réuni les  médecins, les directeurs centraux, le secrétaire général à la Santé, Hygiène et Prévention ainsi que  les partenaires  et  les bailleurs internationaux  du ministère de la Santé publique. ACP/CLT/nig