La RDC arrache de justesse un nul face au Mali en amical de football (1-1)

0
355

Kinshasa, 12 juin 2021 (ACP).- La RDC a arraché de justesse un nul face au Mali (1-1), vendredi au stade El Menzah, à Tunis, en match amical international de préparation des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA (Fédération internationale de football association), Qatar 2022. Les Aigles du Mali ont largement dominé la partie grâce à leur maitrise du jeu et à une bonne circulation de ballon. Logiquement, ils ont ouvert le score dès l’entame du match par l’entremise de Kalifa (4ème), la défense des Léopards ayant ainsi payé cash une faute de marquage. Alors qu’on s’attendait à une réaction rapide des protégés du sélectionneur Cuper Raul Hector, les Léopards laisseront l’ascendant à leurs adversaires maliens, qui multiplieront les assauts et se créeront de nombreuses occasions nettes de but sans pour autant les concrétiser. Les fauves congolais n’ont eu la vie sauve que grâce au gardien Joël Kiassumbwa, très alerte et efficace en détournant de nombreux tirs et en faisant plusieurs arrêts décisifs.

Il a fallu attendre la 40ème minute pour voir les Congolais approcher la surface de but adverse et obtenir leur premier tir non cadré par Glody Lilepo. Le score restera là en faveur des Maliens jusqu’à la fin de la première période. Au retour des vestiaires, Hector Cuper fait monter les milieux de terrain Fabrice Ngoma et Samuel Matoussamy à la place respective de Paul-José Mpuku et Miché Mika afin de résoudre l’équation. Néanmoins, les Aigles du Mali continueront d’avoir la mainmise sur la rencontre et d’inquiéter de temps en temps le portier congolais. 75ème minute, le technicien argentin fait parler son bon coaching en montant Ben Malango Ngita à la place de Jonathan Bolingi Mpangi. L’ancien attaquant du TP Mazembe (85ème) mettra à profit un centre au cordeau de Moutoussamy sur une balle arrêtée pour prendre de contrepied le gardien Ibrahim Mounkouro, sociétaire du TP Mazembe de Lubumbashi, 1-1.

Les Congolais poussent un ouf de soulagement à la suite de cette égalisation des Léopards en pleine phase de reconstruction et qui concluent la fenêtre FIFA par ce nul, avant d’aborder en septembre prochain la campagne des éliminatoires du Mondial, Qatar 2022. Les Léopards avaient perdu le premier match amical international contre les Aigles de Carthage de la Tunisie par 0-1, le samedi 5 juin au stade olympique de Radès, alors que les Aigles du Mali s’étaient, de leur côté, inclinés devant les Fennecs d’Algérie par 0-2. ACP/