Nord-Kivu : une dizaine de journalistes de Goma finalisent le plan de leur sécurité pour la réduction de l’impunité des crimes contre les professionnels des médias

0
202

Goma, 11 juin 2021 (ACP).- Le réseau des médias pour le développement, REMED, a organisé vendredi,  au sein de son bureau de Goma, un atelier ayant réuni une dizaine de journalistes de Goma pour finaliser le plan de sécurisation de leur métier dans les perspectives de réduire l’impunité des crimes contre les professionnels des médias.

Le gestionnaire du projet REMED-UNESCO, Jean-Baptiste Kiyana, a précisé en début des travaux, l’objectif de l’atelier, celui de finaliser le plan de sécurité faisant suite à un autre du renforcement des capacités des journalistes en journalisme d’investigation, enquête journalistique et sécurité de journaliste pour réduire l’impunité des crimes contre les journalistes et information sur le suivi judiciaire tenu du 12 au 14 avril 2021à l’hôtel Bakanja.

Ce plan repose sur la stratégie de sécurité et la règle de sécurité. La stratégie de sécurité comprend l’acceptation, la protection et la dissuasion. Le journaliste doit se faire accepter par sa neutralité et son comportement selon l’éthique de son métier, a renchéri, Jean-Baptiste Kiyana.

Eu égard aux règles de sécurité, le gestionnaire du projet REMED-UNESCO a dit qu’elles sont liées à l’évaluation des menaces et de la situation, au comportement et conduite, au contrôle de déplacement, à la communication, aux rapports d’incidents, au plan d’urgence et de contingence, aux procédures médicales, à la sécurité des médias et le carnet de contacts.

Les participants ont relevé les menaces et points de menace par rapport à eux en ville de Goma, puis identifier le degré de risque, un travail qui a mis terme aux travaux de l’atelier.

ACP/CLT/nig