La RDC confirme l’organisation de la 8eme session du bureau de  l’OMAOC à Kinshasa

0
310

Kinshasa, 11 juin 2021 (ACP).- Le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, Chérubin Okende Senga, a réaffirmé l’engagement de la RDC d’organiser au cours cette année, la 8eme session du bureau de l’Organisation maritime africaine de l’ouest et du centre (OMAOC).

Au cours d’un entretien jeudi à Kinshasa avec le secrétaire général de cet organisme, Alain Michel Luvambano, indique un communiqué de ce ministère dont copie est parvenue vendredi à l’ACP, le ministre des Transports a rassuré son hôte de la détermination du gouvernement de la RDC à organiser ces assises à Kinshasa.

Il a souligné que  l’organisation de ce forum dans la capitale s’inscrit dans la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui veut que  la RDC soit présente dans les grands rendez-vous du monde.

Selon la source, les échanges entre le ministre Okende, président en exercice de l’OMAOC et le Secrétaire général de cette organisation africaine ont  aussi  porté sur les perspectives, les réformes et la transformation de l’OMAO en OMA, avant d’ajouter que  ce forum des ministres africains en charge de transports maritimes devrait être confié  au Ghana suite au non payement des cotisations de la RDC.

Le secrétaire général de l’OMAOC, qui a salué le dynamisme  de son interlocuteur a par la même occasion invité le ministre des Transports en sa qualité de président en exercice de l’OMAOC à l’inauguration de la Bibliothèque maritime de cette structure qui interviendra en juillet prochain, en Côte d’Ivoire.

L’OMAOC est une organisation intergouvernementale créée le 7 Mai 1975 à travers la charte d’Abidjan sur les transports maritimes.

Elle compte 25 états membres dont 20 états côtiers et 5 sans littoral. L’organisation a eu à sa tête depuis sa création 5 secrétaires généraux dont celui en fonction depuis novembre 2011, l’ambassadeur Alain Michel LUVAMBANO de nationalité angolaise.

Elle a pour mission la promotion des services de transport maritime rentable pour permettre aux états membres de maîtriser le coût du transport par voies maritime de leur commerce extérieur, la sécurité et la sûreté maritimes, le renforcement des capacités des acteurs du transport maritime et autres, rappelle-t-on. ACP/Fng/Zng/Fmb