Ituri: présentation de nouveaux commandants de l’Armée et de la police par le gouverneur militaire

0
398

Bunia, 14 juin 2021 (ACP ).-Le gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt général Luboya N’kashama Jonny a presidé lundi une prise  au stade Amani, consacrée  à la  présentation  des nouveaux commandants de l’Armée et de la police nationale congolaise en Ituri.

Dans son  adresse, le gouverneur militaire a déclaré qu’il était seul au début de sa prise des fonctions en Ituri, mais aujourd’hui son équipe affiche déjà complet pour l’accompagner dans cette lourde responsabilité  de gerer l’état de siège, avec la nomination par le commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et de la police nationale, Félix Tshisekedi Tshilombo, dont la mission est de pacifier l’Ituri.

 Il a remis l’étendard du commandement à protéger jusqu’au sacrifice suprême à ces  nouveaux commandants de la hiérarchie militaire et de la police nationale en Ituri il s’agit   du  général brigade Bitangalo Buhemi Clément, commandant de 32ème Région militaire;  du général de brigade Kasongo Maloba Robert, commandant secteur opérationnel de l’Ituri, du  colonel Makelele Mukenge Joseph, Auditeur supérieur militaire et du  commissaire divisionnaire adjoint Ngoy Sengelwa Seguin, commissaire provincial de la PNC/Ituri.

S’adressant à ses compagnons d’armes, le Lt général Luboya N’kashama a loué la bravoure et la qualité du travail abattu jour et nuit par les services de défense et sécurité pour le rétablissement de la paix, avant de dresser le bilan de son action à la tete de cette province.

La sécurisation de la ville de Bunia qui était sous menace d’une insécurité généralisée ; la réouverture et la sécurisation de la RN27 par les unités Commandos déployées sur terrain, la mission de sensibilisation des frères et sœurs à Gety en chefferie des walendu-bindi, la sécurisation des localités de Marabo, Nyakunde et Sota au sud d’Irumu, l’assistance financière à l’hôpital de CME/Nyakunde et l’appel  à la population déplacée  de  regagner leurs milieux respectifs.

Le chef de l’exécutif provincial militaire a insisté sur la redevabilité envers la population et non aux tireurs de ficelles et aux politiciens qui s’illustrent par les tentatives de corruption visant à me détourner de la mission me confiée par le commandant suprême pour le rétablissement de la paix et la restauration de l’autorité de l’Etat en Ituri.

Ces tireurs de ficelles, a-t-il rappelé, lui adresse des messages lui demandant de leur donner de l’argent sinon, il ne réussira pas en Ituri.

L’autorité provinciale a rassuré les troupes que lui ne répond qu’aux ordres lui dictés par le commandant suprême, le ministre de la Défense et au chef d’état-major général de l’Armée et non le contraire, encourageant les troupes à se tenir toujours prêtes et les moyens sont disponibles, les appelant à la discipline militaire,  à la protection de la population et ses biens. ACP/Fng/CKM