Le ministre de la communication et médias informé de la  menace d’écroulement du bureau  de l’ACP/Nord-Kivu.

0
391

Goma, 14 juin 2021(ACP). –  Le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya Katembwe, en séjour à Goma dans la suite du Chef de l’Etat, a été  informé par le Directeur provincial de cet organe public de la double menace d’écroulement du bureau de la représentation de l’Agence congolaise de presse au Nord-Kivu.

C’était en marge de la visite du ministre de tutelle aux installations de la RTNC/Nord-Kivu que le directeur provincial intérimaire de l’ACP, Kambale Muhumbania Symphorien a profité d’un bref entretien pour  lui signifier qu’à la suite des mouvements sismiques ressentis à Goma lors de l’éruption du Nyiragongo, une fissure béante a affecté l’un des murs du local  créant ainsi une peur dans les esprits du personnel en tenant compte de l’état de vétusté du bâtiment construit sur fonds
propres de l’ACP vers les années 1986.

Outre la fissure béante, la mairie a déjà adressé une lettre demandant à l’ACP de déguerpir du bâtiment dans lequel est sous logée la division provinciale de la Communication et médias. Par mesure de prudence, les agents ont été autorisés de travailler en dehors du bureau après que la Direction général ait été saisie de cette menace qui s’ajoute au déguerpissement voilé en cours de matérialisation par la Mairie de Goma qui construit un bureau juste devant la porte de la Direction provinciale de l’ACP.Etant déjà saisi de cette question par le biais de la Direction
générale de l’ACP, le Ministre Patrick Muyaya a promis se pencher sur ce dossier surtout que son souhait est de voir les médias officiels jouer réellement leur rôle de source d’information en cette période de l’état de siège. Et pour bien jouer ce rôle, les médias de l’Etat doivent être placés dans des conditions requises.

Pour palper les réalités du doigt, Patrick Muyaya a promis visiter le bureau de l’ACP à son retour de Beni où il doit se rendre aux côtés du Chef de l’Etat pour réconforter les habitants de ce coin du Nord-Kivu A noter que le l’actuel directeur général Lambert Kaboy figure parmi les pionniers du bureau de l’ACP /Nord-Kivu au sein duquel il avait joué un grand rôle au soir du premier redécoupage de l’ex-Kivu en.

1988. En attendant une solution urgente, le comité de gestion de l’ACP au Nord-Kivu a déjà entrepris plusieurs démarches auprès de l’autorité pour l’érection d’un bâtiment approprié sur le terrain lui attribué depuis 2018 au pied du Mont Goma. Au cours de sa visite des installations de la RTNC/Nord-Kivu, le ministre sectoriel a également enregistré les difficultés de
fonctionnement auxquelles fait face ce media public.Il a promis s’y pencher en collaboration avec la Direction générale. ACP