Le ministre de la Santé encourage les donneurs de sang à ne pas se lasser

0
118

Kinshasa, 14 juin 2021 (ACP).- Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le Dr Jean-Jacques Mbungani a encouragé lundi à Kinshasa les donneurs bénévoles de sang à ne pas se lasser afin de garantir à la population congolaise un sang de qualité.

Le ministre de la Santé l’a indiqué à l’occasion de la Journée mondiale des donneurs bénévoles de sang, célébrée le 14 juin de chaque année. Il a, à cette occasion, remercié tous les donneurs bénévoles de sang réunis au sein de la fédération des donneurs bénévoles de sang qui ont continué à donner de leur sang pour sauver des vies en danger dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Il a aussi remercié le Chef de l’Etat qui fait de la Couverture Santé Universelle sa préoccupation majeure, et le gouvernement de la République pour avoir aligné la santé parmi les priorités.

Placée sous le thème international « Donner votre sang pour faire battre le cœur du monde », cette journée est une occasion d’interpeller tout le monde  sur l’importance du don bénévole de sang car la vie de plusieurs compatriotes en dépend. Le don de sang doit être considéré comme le moteur de la vie du monde entier. Cet acte salvateur devra aussi contribuer à faire battre le cœur du Congo.

« La manifestation de ce jour revêt une importance capitale pour les donneurs de sang volontaires et non rémunérés. Car c’est seulement à cette occasion que le monde entier leur dit merci pour le geste humanitaire combien salvateur qu’ils posent en donnant régulièrement de leur sang à des bénéficiaires qu’ils ne connaissent pas », a-t-il déclaré.

Le contexte sanitaire de la RDC, a-t-il ajouté, est encore dominé par la pandémie de Covid-19. Cette pandémie à l’échelle mondiale interpelle tous les spécialistes en santé publique sur les approches à adopter en ce qui concerne la sensibilisation des communautés au changement de comportements. Pour ce faire, il est temps que la population prenne conscience de la nécessité d’accroitre la proportion  des donneurs bénévoles qui, depuis une décennie, en RDC, oscille entre 34 et 35 %.

« C’est pour cette raison que le monde entier est appelé à se mobiliser pour permettre aux banques de sang de s’approvisionner régulièrement en produits sanguins afin que la disponibilité et l’accessibilité du sang de qualité soient des principes garantis et ce, dans la perspective de la Couverture Santé Universelle », a-t-il souligné.

Le ministre Mbungani a précisé qu’en RDC, la demande des produits sanguins est supérieure à l’offre, dans la mesure où, en moyenne 1500 à 2600 personnes sont transfusées chaque jour. « Ces statistiques devraient nous interpeller sur le rôle que doit jouer chaque acteur pour que l’activité du don bénévole de sang soit la préoccupation de tous », a-t-il soutenu.

La campagne de cette année mettra particulièrement l’accent sur le rôle des jeunes dans l’approvisionnement en produits sanguins. Dans de nombreux pays, les jeunes ont été en première ligne dans les initiatives de volontariat au don bénévole de sang.

Le gouvernement de l’Union sacrée de la Nation est profondément préoccupé par la sécurité sanitaire de tous les Congolais et spécialement celle des mères et des enfants. Il s’engage à ne ménager aucun effort pour garantir la sécurité transfusionnelle car le couple mère-enfant reste l’une des cibles de la Couverture Santé Universelle. Celui-ci bénéficie d’environ 80% des produits  sanguins dans les structures des soins, a-t-il conclu. ACP/Fng/CKM