Nord Kivu : l’ASBL IPOLK au chevet des sinistrés basés au site de l’EP/Kahembe

0
124

Kahembe/Munigi, 14 juin 2021(ACP).- Environ 250 femmes enceintes, près de 150 personnes vivant avec handicap, victimes de la récente éruption volcanique du Nyiragongo et  hébergées dans le site Kahembe, dans le groupement Munigi, territoire de Nyiragongo ont bénéficié dimanche d’une importante assistance constituée des matelas et des couvertures de la part de l’ONG « Initiative Plus Olive Lembe Kabila ».

Selon le coordonnateur national de cette structure, Naasson Kubuya Ndoole qui a procédé à la distribution, le choix de ces deux catégories ciblées, a été dicté  par leur degré élevé de vulnérabilité. D’une part, pour Maman Olive Lembe Kabila, la première personne à sécuriser dans ce site c’est la femme enceinte, et d’autre part, les personnes vivant avec handicap(PVH) dont les logis ont été complétement engloutis par la lave en date du 22 mai dernier méritent de  dormir dans de conditions idéales, chacun dans son logis de fortune.

Près de 600 enfants bénéficient du projet « Bui Nzito » ou bouillie concentrée.

Par ailleurs six cent enfants âgés de 0 à 7 ans au sein du site de Kahembe  bénéficient pendant trente jours du projet dit « Bui Nzito ou encore la bouillie concentrée ». Chaque matin les enfants situés dans cette tranche d’âge prendront de la bouillie renforcée en nutriments et ainsi être placés à l’abri de la malnutrition dans cet asile forcé.

 Formulant le vœu de voir qu’à la fermeture du site de Kahembe, il n’y ait aucun enfant souffrant du  Kwashiorkor, M. Kubuya a souligné que Maman Olive Lembe voudrait que chaque enfant qui a eu le malheur de se retrouver dans ce site reparte avec sa santé saine et sauve.

           Satisfaction générale des bénéficiaires

De manière générale, les bénéficiaires ont exprimé leur gratitude à l’endroit de la bienfaitrice. Pour Mme Léa Maguru, dont tous les biens avaient été calcinés lors de l’éruption volcanique, la dotation en couverture  et matelas tombe à point nommé, car ils dormaient à même le sol dans les salles de classes. Ainsi, elle a émis le vœu de voir les autres femmes n’ayant  pas été ciblées, figurer prochainement parmi les bénéficiaires.

Quant à Mme Francine Kanane, déplacée non bénéficiaire, le souhait est de voir les autres bienfaiteurs emboiter le pas à Maman Olive Lembe surtout que les besoins sont nombreux. ACP/Fng/CKM