Plus de 50 personnes bénéficient  des notions de base sur la sécurité sanitaire dans la chaine de valeur piscicole

0
83

Kinshasa, 09 juin 2021 (ACP).- Plus de 50 personnes ont bénéficié le week-end dernier à Kinshasa, lors d’un atelier organisé par l’Asbl « Action pour la protection de la santé humaine, animale et végétale (Aproshad) » au Centre Wallonie Bruxelles (CWB), des notions des bases sur la sécurité sanitaire dans la chaine de valeur piscicole.

Selon la présidente de cette structure et organisatrice de cette activité, Mme Anastasie Sika, ces assisses de deux jours étaient centrées sur la sensibilisation à l’information axée sur le respect des normes dans la salubrité et l’hygiène en matière alimentaire. Cette négligence fondée par l’ignorance de la mise en exergue des notions fondamentales est à la  base de plusieurs maladies qui déstabilisent la société.

« Il s’agit notamment de comprendre comment contrôler la trajectoire  des aliments que nous consommons afin que nous puissions nous rassurer de manière exacte des effets qui se rattache à notre consommation », a-t-elle déclaré.

Il est très important de  maitriser le parcours de la fourche à la fourchette dans le but d’assurer la longévité de la population congolaise, a-t-elle fait savoir, avant d’insister sur les mesures qui doivent être prises en compte pour ne pas déranger les normes nutritionnelles existantes.

Pour sa part, M. Innocent Nkoso, l’un des participants, s’est dit satisfait d’apprendre la nouvelle méthode de conservation des poissons basée sur la création d’un élevage piscicole.

Pour rappel, l’Asbl Aproshav est une structure locale créée depuis 1996. Elle est située dans la commune de Ngaliema, avec pour mission de sensibiliser et d’éduquer la population pour la prévention des vies contre les maladies. ACP/