Chérubin Okende  repère les points chauds à la base des embouteillages à Kinshasa

0
181

Kinshasa, 15 juin2021(ACP).- Le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement, Chérubin Okende Senga a effectué, lundi, une ronde à travers les principales artères de la ville province de Kinshasa en vue de repérer les points chauds qui sont à la base des embouteillages, afin de trouver une solution pour endiguer cette situation, a appris l’ACP mardi du  ministère des TRANSVD.

Le ministre Chérubin qui s’était fait accompagner du commissaire divisionnaire-adjoint de la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, des présidents de la Commission nationale de  prévention routière (CNPR) et du Groupe d’étude des transports ainsi que de quelques députés provinciaux de Kinshasa, a indiqué que le problème de fluidité et de la circulation de personne dans la capitale préoccupe le gouvernement au plus haut point.

Cette itinérance, a-t-il ajouté, s’inscrit dans le cadre de l’une des  missions assignées au gouvernement par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, d’instaurer une gouvernance de proximité  en étant à l’écoute de la population. Pour lui ce travail de repérage se fera  avec le concours de tous les ministères qui interviennent dans le secteur routier à savoir le ministère des Infrastructures et travaux publics, et les services connexes des transports.

Lui et sa délégation ont sillonné les quatre districts de la ville de Kinshasa, passant par le carrefour du rond-point Magasin, le terminus de l’Université pédagogique nationale (UPN), pour déboucher  sur la route Bay Pass vers Matadi Mayo à Mont Ngafula,  au Rond-point Ngaba, à Lemba pour  terminer par la place Pascal, avant de retourner au centre-ville en passant par la route  Poids Lourds.

Le ministre Okende a profité de l’occasion pour saluer le travail qu’est en train d’effectuer la Police nationale en mettant un escadron dans chaque district pour surveiller les conducteurs récalcitrant  qui occasionnent les embouteillages.

Pour sa part, le commissaire divisionnaire adjoint, le général Kasongo a promis de soutenir cette action gouvernementale qui rencontre aussi l’une des missions assignées à la Police nationale à savoir, sécuriser et rendre la circulation plus aisée. ACP/Zng/KJI/Thd