Constant Omari déclare qu’il ne démissionnera pas la nuit

0
327

Kinshasa, 15 juin 2021 (ACP).- Le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani, a déclaré mardi qu’il ne démissionnera pas la nuit, sous les manches des costumes.

« Je ne démissionnerai pas la nuit, sous les manches des costumes, mais en plein jour », a indiqué le numéro un du football congolais en réponse à une question de l’Agence Mongala presse (AMP) à la suite d’une rumeur ayant enflé la toile et faisant état de sa démission de la tête de l’organe technique du football congolais.

M. Omari a néanmoins confirmé qu’il ne sera plus candidat à sa propre succession lors de la prochaine assemblée générale extraordinaire élective de la FECOFA en décembre prochain, en raison d’énormes efforts qu’il a eu à fournir aux niveaux de la Fédération internationale de football association (FIFA), de la Confédération africaine de football (CAF) et de la FECOFA. Il a martelé qu’il laissera la place aux autres, à ceux qui ont des ambitions de pouvoir continuer l’œuvre qu’il a bâtie jusque-là.

Selon les sources proches de la Direction de communication de la FECOFA, cette mauvaise rumeur est partie d’un Tweet d’une dame relayé vite par certains médias proches des détracteurs de Constant Omari, lesquels ne jurent que par le départ de ce dernier. Et pourtant, font remarquer ces sources, « l’homme moderne » avait, de lui-même et sous aucune pression, annoncé qu’il ne sera plus candidat aux prochaines élections de la Fédération prévues au mois de décembre 2021.

Constant Omari Selemani dirige l’instance faitière du football congolais depuis 18 ans, après avoir succédé à Patient Baudouin Kurara Mpova, décédé le 25 décembre 2003. Il a été appelé à assumer l’intérim d’Ahmad Ahmad, alors président suspendu de la CAF et à occuper des hautes fonctions au niveau de la FIFA.

ACP/