Hérita Ilunga élu président de l’UFC

0
205

Kinshasa, 15 juin 2021 (ACP).- L’ancien international congolais Hérita Ilunga Kongolo a été élu président de l’Union des footballeurs congolais (UFC) pour un mandat de 4 ans, mardi à l’hôtel Africana Palace, dans la commune de Lingwala, lors de l’assemblée générale extraordinaire élective de cette structure organisée.

Hérita Ilunga succède au duo Jean Claude Mukanya et Kamango Bate Sele, qui assumaient la coprésidence de ladite structure.

A sa suite, Merlin Mpiana, également ancien international congolais, a été porté à la vice-présidence, alors que Zico Tumba, ancien Léopard de la RD Congo, a été fait membre à l’occasion de ces assises organisées à huis clos et au cours desquelles des nombreux joueurs actifs des deux sexes ont pris part comme électeurs.

Selon le secrétaire général Dodo Landu, qui en a fait le compte-rendu, l’élection du nouveau comité de ce syndicat des joueurs congolais s’inscrit dans la logique des réformes amorcées depuis le mois de juillet 2020, lesquelles réformes portent des modifications substantielles et axées sur quatre piliers dans la gouvernance de cette structure.

Les 4 piliers de la réforme de l’UFC

Les participants à l’assemblée générale a défini le job description pour chacun des membres du comité en vue d’éviter des conflits de compétence, avant de procéder à la suppression des co-présidents pour une présidence unique.

Ils se sont attelés à la reconfiguration de l’électorat, étant donné qu’il était difficile de rassembler les 560 membres autour d’une réunion durant cette période marquée par la Covid-19 et à la création de la Fondation de l’Union des footballeurs congolais (UFC), qui sera chapeautée par les deux anciens co-présidents Jean-Claude Mukanya et Kamango Bate Sele, dont le rôle est de gérer les différents partenariats avec les divers  acteurs du football national, la Fédération congolaise de football association (FECOFA), la Ligue nationale de football (LINAFOOT) et d’autres structures.

A cette occasion, le secrétaire général élu a précisé les rapports existant entre l’UFC et le Club international des Congolais (CIC), composé d’anciens joueurs de la RDC, tous réputés comme ambassadeurs de l’UFC.

Pour sa part, le nouveau président de l’UFC, Hérita Ilunga, a inscrit son mandat sous le signe de la continuité : « J’ai passé toute ma carrière de footballeur en Europe et plus précisément en France. A ce titre, je vais  faire bénéficier l’expérience acquise à l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) à l’ensemble de l’UFC. C’est pour moi autant de responsabilités et de fierté, avec beaucoup d’humilité dans cette mission  que j’entends assumer durant ce mandat ».

Quant aux nouveaux membres élus : Zico Tumba et Merlin Mpiana, ils se sont dits très heureux de faire partie du nouveau staff dirigeant de l’UFC.

ACP /