Ituri : Le parti politique RDPR ouvre une action disciplinaire à l’endroit du député provincial Jean-Bosco Assamba pour mise en cause des efforts de l’état de siège

0
598

Bunia, 15 juin 2021(ACP).- Le parti politique Rassemblement des démocrates pour la République (RDPR) décide d’initier une action disciplinaire à l’endroit du député provincial Jean-Bosco Assamba Angaika, auteur des propos remettant en cause les efforts de l’état de siège décrété par le Président de la République, Félix AntoineTshisekedi, dans un communiqué de presse parvenu mardi à l’ACP.

Le RDPR justifie sa décision sur base de ses statuts et règlement d’ordre intérieur au regard des propos outranciers de ce député provincial vis-à-vis du Chef de l’État et aux forces de défense et de sécurité.

« Depuis quelques jours circule dans les réseaux sociaux une vidéo contenant des propos de l’honorable Assamba Angaika Jean-Bosco du parti RDPR élu sur la liste AAB, et président de groupe parlementaire RDPR-CUC à l’Assemblée provinciale de l’Ituri, propos relatifs à la situation sécuritaire en province de l’Ituri. A travers ces déclarations l’honorable Assamba Angaika Jean-Bosco s’en prend notamment au Président de la République, chef de l’État Félix Tshisekedi de même qu’aux forces de défense et de sécurité en Ituri« , précise la source.

Cet élu de la ville de Bunia, poursuit la source, est allé jusqu’à émettre son scepticisme quant au retour de la paix et de la sécurité en Ituri, raison pour laquelle ce parti politique d’une part condamne fermement ces déclarations et de l’autre souligne que ces propos ne doivent nullement lui être  rapprochés du fait qu’il soutient les efforts de pacification et de sécurisation de la province en cours.

« Ainsi, le RDPR informe l’opinion que les déclarations de l’honorable Assamba Angaika Jean-Bosco n’engagent que sa propre personne et qu’il n’est ni de près ni de loin concerné par elles ou solidaire d’elles« , ajoute la source.

Enfin, le RDPR réitère son soutien total aux efforts entrepris par les plus hautes institutions de la République, en l’occurrence le Président de la République, le Parlement, le gouvernement central en vue de restaurer la paix et la sécurité en République Démocratique du Congo, notamment au travers l’état de siège décrété en provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. ACP/ZNG/KJI/Thd