La grève sèche à la base de la perturbation des activités dans des structures sanitaires au Maniema

0
241

Kindu,  15  juin 2021  (ACP).-  Il s’observe ce dernier temps une perturbation des plusieurs  activités sanitaires dans  des structures sanitaires publiques consécutive à la  grève sèche déclenché par le personnel non médical du secteur de la santé publique, parmi lesquels, des infirmiers,  des administratifs et ouvriers au Maniema, a constaté l’ACP.

Selon quelques responsables des structures  sanitaires interrogés par l’ACP, cette perturbation des activités est manifestée non seulement  par l’absence des ouvriers qui maintiennent la propreté dans les installations de ces structures, la propreté des salles d’hospitalisation pour les malades, des installations hygiéniques, mais aussi par le fait que certaines portes des bureaux  où sont gardés  des documents administratifs sont restés hermétiquement fermés, car des infirmiers détenteurs des clés sont en grève ainsi que la non-organisation des consultations prénatales.

Aussi  les portes de certaines s structures sanitaires publiques, notamment, des centre de santé de base, des postes de santé et autres  où ne travaillent pas des médecins sont quasiment fermés.  ACP/ZNG/KJI/Thd