Lancement des travaux du comité interministériel pour la mobilisation des ressources extérieures du FNPSS

0
174

Kinshasa, 15 juin2021(ACP).-Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Samy Adubango Awotho a lancé lundi les travaux du comité interministériel chargé du suivi de l’accompagnement institutionnel du ministère des Affaires étrangères dans la mobilisation des ressources extérieures du Fonds national de promotion et de service social(FNPSS), au cours d’une réunion organisée dans la salle Confucius à l’Académie diplomatique du ministère des Affaires étrangères dans la commune de Gombe.

Le vice-ministre a demandé à tous les membres d’identifier très rapidement  les activités prioritaires dans le but d’accélérer cette mobilisation des ressources pour trouver des solutions idoines et rapides aux problèmes des compatriotes qui souffrent à l’extérieur et prêts à retourner volontairement au pays et qu’à l’issue de cette réunion d’échanges, des propositions concrètes soient orientées vers le gouvernement.

Il a félicité  le leadership du FNPSS et fait comprendre à  tous les membres qui sont les secrétaires généraux qu’il les considère comme les béquilles pour la réussite de cette démarche visant  à coopérer  d’une manière permanente avec un langage commun pour la réussite de cette action.

De son côté, le directeur-chef de service de la Direction des Congolais de l’étranger,  Wabenga Kalebo Théo,  membre dudit comité, a dans son exposé fait un état des lieux de la situation des  compatriotes vivant à l’étranger, particulièrement le cas de ceux vivant en Afrique du Sud et en Namibie, éligibles au retour volontaire, tout en précisant la nécessité de prendre des dispositions pour le rapatriement et la réinsertion socioéconomique et professionnelle de ceux qui désirent retourner au pays.

Il a par la suite, insisté sur le potentiel que regorgent les compatriotes congolais de l’étranger qui est un atout important pour le développement du pays.

«  J’espère qu’à la fin de ces travaux, ensemble  avec le FNPSS ainsi que tous les autres services étatiques, nous aurions des solutions concrètes et palpables », a-t-il dit.

Pour sa part,  la Directrice générale du FNPSS,  Alice Mirimo Kabetsi a démontré l’implication du FNPSS qui travaille d’arrache-pied pour apporter des solutions aux problèmes des compatriotes congolais  touchés par la vulnérabilité tant au niveau du pays que pour ceux vivant à l’étranger.

Elle a dans son exposé, remercié le Chef de l’Etat  Félix Tshisekedi pour sa vision centrée sur « l’Homme » sans discrimination ainsi que le Gouvernement de l’Union Sacré de la Nation pour sa détermination à résoudre rapidement le problème de vulnérabilité d’un bon nombre de nos compatriotes.

La feuille de route des actions immédiates du comité

La directrice du FNPSS, Alice Mirimo Kabetsi a, à cette même occasion,  présenté le rapport sur le niveau de mise en œuvre de cet  arrêté interministériel et les difficultés rencontrées qui sont essentiellement d’ordre financier, avant de  proposer une feuille de route des actions immédiates de ce comité.

il s’agit de l’actualisation par les secrétaires généraux membres de la liste de leurs délégués au Comité interministériel, de l’élaboration et adoption d’un plan d’actions 2021-2022 et d’un plan de mobilisation des ressources extérieures pour organiser le retour volontaire des compatriotes congolais de la Diaspora et leur réinsertions sociale, économique et professionnelle au pays et d’élaboration et adoption d’un règlement intérieur du Comité interministériel.

Il est également question de l’identification des partenaires techniques et financiers ainsi que des bailleurs des fonds intéressés à appuyer le gouvernement dans cette démarche et mise en place de la cartographie des intervenants et des ONG nationales et internationales œuvrant dans ce secteur, de la finalisation de l’étude de faisabilité sur l’appui à la réinsertion socioéconomique et professionnelle des Congolais de la diaspora en situation de détresse et désireux de retourner au pays ainsi que l’élaboration d’un manuel des procédures de gestion des fonds qui seront mobilisés dans le cadre de ce Comité.

Elle a en outre, sollicité l’appui permanent du Gouvernement aux initiatives de ce Comité ainsi que l’implication des secrétaires généraux des Finances et du Budget pour leur intervention dans le circuit de la chaîne de  dépense publique pour les moyens à mettre à la disposition des activités  de ce comité et inscrits sur les chapitres budgétaires du FNPSS et de la Direction des Congolais de l’étranger au Budget de l’Etat.

Mis en place depuis 2016 par l’arrêté interministériel n.130/03/2016 du 25 août 2016 et n.124/CAB.MIN/AFF.SAH.SN/FNPSS/2016 du 25 juillet 2016, cet arrêté interministériel a été signé après approbation par le Gouvernement en application de l’ordonnance fixant les attributions des ministères et du Décret n.13/007 du 23 janvier 2013 fixant les statuts du FNPSS.

Etaient conviés à cette réunion,  conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères,  M Samy Adubango Awotho, les secrétaires généraux des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de l’Intégration régionale, des Finances, du Budget, des Actions Humanitaires et Solidarité Nationale ainsi que le Fonds national de promotion et de service social et la direction des Congolais de l’étranger, membres dudit Comité ainsi que d’autres techniciens de services publics de l’Etat concernés. ACP/Zng/KJI/Thd