L’Assemblée provinciale du Haut-Katanga réaffirme sa détermination d’empêcher le coulage des recettes

0
92

Lubumbashi, 15 juin 2021(ACP).-L’Assemblée provinciale du Haut-Katanga a réaffirmé, vendredi, sa détermination d’empêcher le coulage des recettes au poste frontalier de Kasumbalesa pour renflouer le Trésor public.

Cette option a été levée à l’issue de la présentation du rapport de la commission spéciale chargée de s’enquérir de la fraude douanière au niveau de la frontière de Kasumbalesa.

Dans ce rapport, la commission a constaté avec désolation la complicité des services de l’ordre opérationnel dans la fraude douanière; le relâchement de l’Inspection générale des finances pour auditer les différents services commis à la frontière; la multiplicité des taxes et tracasseries dont sont victimes les opérateurs économiques.

Ces pratiques, selon cette commission, occasionnent  le  transbordement des marchandises en Zambie à destination de la RDC.

La commission mise sur pied par l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga a également constaté l’affaiblissement de l’autorité de l’Etat, la rupture de chaine de froid des vivres frais; la construction des dépôts tout au long de la frontière ainsi que le passage des marchandises de valeur telles que le sucre, l’huile et le ciment, des véhicules IT à travers les postes de Mokambo, Sakania et Kasenga au détriment de Kasumbalesa bien équipé en matière de transparence et de traçabilité.

Nombre pléthorique des services au couloir piétonnier

La commission a souligné le nombre pléthorique des services au niveau du couloir piétonnier qui ne favorise pas un bon climat des affaires.

Elle a, en outre, relevé l’absence de rétrocession à la province du Haut-Katanga et à la mairie de Kasumbalesa sur les droits dus lors de la prestation rendue par les deux sous-traitants de la DGDA, à  savoir Trafigo et Pacific Trading.

Elle a noté les conditions précaires faisant des agents de DGDA des victimes au quotidien,  des vengeances populaires.

La complicité des services dans la fraude et la contrebande au couloir piétonnier et la difficulté d’identifier les petits  commerçants lors de passage des marchandises au couloir piétonnier, ont été aussi signalées.

Nécessité d’annuler le contrat de la cession de KPB à la DGDA

Par ailleurs, la commission a proposé au bureau de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga de prendre, de toute urgence, la décision portant annulation du contrat de cession de  KPB à la DGDA.

Elle a proposé l’élaboration et l’adoption en mode urgence des propositions d’édits portant sur la création, l’organisation et le fonctionnement de la brigade anti-fraude ainsi que de la grande barrière de contrôle au niveau de Whisky, l’organisation et le fonctionnement du couloir piétonnier et de KBP.

Le rapport de la commission chargée de s’enquérir de la question de la fraude au niveau de Kasumbalesa a été adopté par la séance plénière moyennant quelques enrichissements.

Bien avant, les députés provinciaux ont adopté le procès-verbal de la séance du 08 juin moyennant quelques amendements. ACP/ZNG/KJI/Thd