Mise sur pied d’un comité chargé de la mobilisation des ressources extérieures aux Affaires étrangères

0
162

Kinshasa, 15 juin 2021(ACP).- Le vice-ministre des Affaires étrangères, Samy Adubango a lancé lundi les travaux pour la mise sur pied  d’un comité chargé du suivi de l’accompagnement institutionnel du ministère des Affaires étrangères dans la mobilisation des ressources extérieures pour le compte du Fonds national de promotion et de service Social(FNPSS) du ministère  des Affaires sociales, action humanitaire et solidarité nationale.

Ce comité qui constitue un cadre de concertation permanent,  répondra au besoin de mettre en place un mécanisme pour l’accompagnement interinstitutionnel du ministère des Affaires étrangères dans la mobilisation des ressources extérieures.

Il va concourir à la réalisation du projet de réinsertion socio-économique et professionnelle des Congolais de la diaspora, en l’occurrence les Congolais en situation de détresse et désireux de retourner au pays, tel que prévu dans le plan stratégique et financier 2012-2016 du Fonds national de promotion et de service social.

Le FNPSS a pour mission d’appuyer l’action sociale et humanitaire du gouvernement, et servir de banque sociale pour le relèvement socio-économique des groupes vulnérables et personnes nécessiteuses.

Il est chargé de la mobilisation pour la consolidation de la solidarité, de l’équité et du travail pour qu’aucun Congolais ne rate le train de l’émergence.

Ont pris part à cette rencontre, les secrétaires généraux aux  Affaires étrangères, à l’Intégration régionale, à la Coopération  internationale, aux Affaires  humanitaires, au Budget, la directrice générale du Fonds national de promotion et de service social, le directeur des Congolais de l’étranger du ministère des Affaires étrangères ainsi que d’autres techniciens des services publics concernés de l’Etat.

Auparavant, le vice-ministre des Affaires étrangères, Samy Adubango avait échangé  avec une délégation de l’Association des anciens et amis de la faculté de Médecine de Kinshasa (AFMED), conduite par le Pr Martin Mukisi Mukaza, docteur en orthopédie drépanocytaire, venu plaider pour la mise à la disposition de l’association par le gouvernement d’un hôpital  afin de lui permettre de bien soigner les Congolais malades. ACP/ZNG/KJI/Thd