La population de Lubumbashi appelée à soutenir les organisations de lutte dontre la protection des albinos

0
155

Lubumbashi, 16 juin 2021 (ACP).- Le représentant de la commissaire en charge des affaires sociales et actions humanitaires, EX Mi Kilu, a appelé,  dimanche, la population de Lubumbashi à soutenir matériellement, financièrement et moralement les organisations qui luttent pour la protection des Droits des personnes vivant avec l’albinisme.

Cet appel a été lancé dans la salle Maadini du bâtiment hypnose à Lubumbashi, à l’occasion de la célébration de la journée internationale pour la sensibilisation à l’albinisme, commémorée chaque 13 juin.

EX Mi Kilu a rendu hommage au Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi pour sa mission de développement mettant les peuples au centre de sa politique sociale, véhiculée sous le vocal « les peuples d’abord », relayée  en province par le gouverneur Jacques Kyabula. Ce dernier, dans le cadre de son plan quinquennal de développement  accès sur l’amélioration au service social de base, met sans discrimination de race, de tribu de couleur l’homme au centre du développement.

Il a rappelé à toute personne vivant avec albinisme dans le haut-Katanga que le commissariat en charge des affaires  sociales et actions humanitaires reste à son côté pour l’accompagner, avant de remercier les organisateurs de cette grande manifestation pour leurs initiatives combien louable et salvatrice.

Plaidoyer pour la prise en charge sanitaire des albinos

Le président national de l’organisation pour le bien être des albinos en RDC, Simon Kalenga, a après avoir présenté la situation  précaire et discriminatoire des albinos, plaidé  pour la prise en charge sanitaire des personnes vivants avec albinisme, afin de réduire le taux de mortalité dû  au cancer de peau.

Simon Kalenga a recommandé l’implication des autorités tant nationales que provinciales dans la mise en œuvre du projet Albishop et dans l’employabilité  de personnes vivant avec albinisme au sein des entreprises publiques et privées.

59 albinos sur 107 à Lubumbashi ont des lésions cancéreuses

59 albinos soit 55,14%sur 107 recensés à Lubumbashi ont des lésions cancéreuses à un stade débutant ou avancé qui nécessitent des examens d’anatomopathologie plus avancés, 30% présentent des lésions précancéreuses, soit 28,03% qui nécessitent une assistance en crème solaire et 18 albinos, soit 16,82% n’ont présenté aucune lésion Visible.

Ces statistiques ont été fournies par le docteur Enoch BENI, dans sa campagne de dépistage volontaire de personnes vivant avec albinisme qu’il avait menée du 19 avril au 19 mai 2021. Il a fait savoir que 94,3 % des albinos parmi ceux qu’il a dépistés, ont des problèmes visuels qui nécessitent une assistance en ophtalmologie. ACP/ODM/CL/KJI/JFM