Le député Valentin Ngandu invite les habitants de Dimbelenge à la culture de la paix

0
533

Kananga, 16 juin 2021 (ACP).- Le député national Valentin Ngandu Kayembe, élu de la circonscription électorale de Dimbelenge, au Kasaï Central, a appelé mercredi, au cours d’un entretien avec à l’ACP, les habitants des groupements de Bakwa Mayi et de Bakwa Tshiya, dans le secteur de Lubi, à la culture de la paix et de la cohésion sociale, après les affrontements survenus dans la nuit du 08 au 09 juin dernier.

L’élu de Dimbelenge a exhorté les habitants de ces deux localités à enterrer la hache de guerre et se départir de tout esprit de vengeance car, selon lui, la violence ne peut, en aucun cas, résoudre un conflit et que le lac Mfwa ne doit pas constituer une cause pour laquelle ils doivent vivre à couteau tiré.

Le député Ngandu a révélé à l’ACP que ce conflit est né d’une paternité de la localité de Mutanga Dibele situé au bord du lac Mfwa, qui est l’un des lacs le plus poissonneux de cette partie de la République, et qui est considéré comme un aquarium et site touristique.

C’est le partage inéquitable des produits de pêche de ce cours d’eau aux autorités coutumières qui a constitué la goutte d’eau qui a débordé le vase.

A l’issue de ces affrontements, toute la production de la saison dernière (maïs et manioc) est partie en fumée. 352 maisons et cases incendiées, trois moulins incinérées, un centre de santé, deux écoles incendiées, le petit élevage saccagé et emporté, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, a affirmé l’élu de Dimbelenge, avant de préciser que la situation est redevenue calme grâce à l’intervention des éléments des forces de l’ordre déployés sur le lieu.

Appel à l’intervention du gouvernement de la République

Au regard du bilan définitif de cette situation déplorable, l’élu de Dimbelenge a lancé un cri d’alarme à l’endroit du gouvernement de la République pour son intervention urgente en faveur des déplacés.

Cette intervention, a-t-il indiqué, prouvera le souci du gouvernement de voir les habitants de toutes les provinces de la RDC vivrent dans la paix et dans la cohésion.

« La population du territoire de Dimbelenge en général et celle de Mutanga Dibele, en particulier, vit à la belle étoile et exposée à toutes sortes d’intempéries », a déploré Valentin Ngandu.

Au niveau local, les contacts ont été entrepris avec l’autorité territoriale ainsi que les autorités scolaires de Dimbelenge pour voir dans quelle mesure les élèves peuvent être casés dans les écoles environnantes, ou à défaut, délocaliser ces écoles vers celles ayant des infrastructures pour que cette année scolaire ne soit ratée par les enfants.

Enfin, l’élu de Dimbelenge promet de se rendre dans sa circonscription électorale d’ici à la fin de cette session parlementaire de mars en vue d’apporter, dans la mesure du possible son soutien, moral et matériel, à cette population sinistrée. ACP/ODM/CL/KJI/JFM