Réformes de la police : Daniel Aselo lance les assises sur le Plan d’action quinquennal 2020-2024

0
376

Kinshasa, 16 juin 2021 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre  de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo Okito wa Koy, a officiellement lancé, mercredi à Kinshasa, les travaux d’identification et d’élaboration du Plan d’action opérationnel prioritaire 2021-2022 et de celui quinquennal de la Réforme de la police nationale congolaise 2020-2024.

Ces assises de trois jours, organisées par l’Union européenne, visent à identifier, de façon concertée, les priorités de la mise en œuvre du Plan d’action quinquennal, en lien avec les ressources mobilisables par le gouvernement.

Le vice-Premier ministre a fait savoir, à cette occasion, que le gouvernement de la République a initié des réformes institutionnelles, dont celle de la Police nationale congolaise. Une équipe mixte de réflexion sur la réforme et la réorganisation de la police est chargée de faire un état des lieux de la police, en vue de proposer des recommandations sur la nature de la future police, a-t-il précisé.

Les expériences tirées de la mise en œuvre du Plan d’action quinquennal  sont celles qui définissent des nouvelles stratégies, pour plus d’efficacité dans la mise en œuvre des ressources matérielles et financières disponibles, a-t-il rappelé.

 « Il est nécessaire d’identifier dans le plan d’action quinquennal, les actions prioritaires de chaque structure de la police, afin de mieux orienter ces ressources disponibles et de créer une synergie entre les structures, pour l’atteinte des résultats escomptés » a indiqué le vice-Premier ministre Daniel Aselo.

Présents à la cérémonie, les représentants de la MONUSCO et de l’Union européenne ont, tour à tour, réitéré leur engagement dans la réforme de la Police nationale congolaise et salué l’initiative qui ne demeure pas une chimère, d’après les  déclarations du représentant du commissaire général de la PNC, Dieudonné Amuli. ACP/ODM/CL/KJI/