Les ministres africains du Tourisme s’engagent à travailler ensemble pour revitaliser ce secteur

0
126

Kinshasa, 17 juin 2021(ACP).- Les ministres africains présents à Windhoek, en Namibie, à un sommet de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT)  consacré à leur continent, se sont engagés jeudi à travailler ensemble pour trouver une solution visant à revitaliser l’industrie touristique africaine durement frappé par la pandémie de nouveau coronavirus, ont rapporté jeudi, les médias internationaux.

Les pays africains membres de l’OMT œuvreront de concert à établir un nouveau récit pour le tourisme à travers le continent, ont-ils indiqué dans un communiqué, avant d’ajouter  que cet engagement visait à mieux exploiter le potentiel du tourisme afin de stimuler la reprise.

« L’OMT et ses membres travailleront également avec l’Union africaine et le secteur privé pour promouvoir le continent aux clients mondiaux grâce à une narration positive et centrée sur les gens et à une image de marque efficace », a indiqué pour sa part l’OMT dans un autre communiqué.

Le tourisme étant reconnu comme un pilier essentiel du développement durable et inclusif du continent africain, l’OMT a salué les délégués de haut niveau venus à la 1ère Conférence régionale sur le renforcement de la marque Afrique (Brand Africa), qui s’est tenue à Windhoek en Namibie.

Le secrétaire général de l’OMT, Zourab Pololikachvili, s’est félicité de cette détermination commune à repenser et à revitaliser le tourisme. « Les destinations africaines doivent prendre l’initiative de célébrer et promouvoir une culture dynamique, une ardeur et un esprit d’entrepreneuriat du continent, ainsi que sa riche gastronomie », a-t-il dit.

A la suite d’une série d’ateliers et d’un groupe de réflexion ministériel, les pays africains membres de l’agence onusienne ont approuvé à l’unanimité l’Engagement de Windhoek sur la promotion de la marque Afrique.

En vertu de cet engagement, ils « dialogueront avec les parties prenantes dans les secteurs public et privé, ainsi qu’avec les communautés locales pour construire un nouveau récit inspirant pour le tourisme à travers le continent », a souligné le communiqué. ACP/zng/MNI