Première aide humanitaire d’urgence de 500.000 euros de la France aux populations sinistrées de Goma

0
168

Kinshasa, 17 juin 2021(ACP).- La France a accordé une première aide humanitaire d’urgence à la hauteur de 500.000 euros pour les populations meurtries de Goma et sa région, indique l’ambassade de France en RDC  dans un communiqué parvenu jeudi, à l’ACP.

Selon la source, «en  témoignage de sa solidarité à l’égard des populations meurtries de Goma et de sa région, qui ont souffert et font aujourd’hui face à de graves difficultés, la France joint ses efforts à ceux de la communauté internationale et notamment à l’Union européenne, dont elle est un des principaux membres».

A titre bilatéral,  a rapporté  cette source, la France a décidé d’une première aide d’urgence de 500.000 euros qui a permis à la Croix-Rouge d’agir dès les premières heures de la crise (soins d’urgence, réunification familiale des enfants non-accompagnés) et d’acheminer 2000 kits abris (bâches et kit d’outillage) arrivés le 14 juin à Goma par l’intermédiaire de la Croix-Rouge/France.

Cette première aide a vocation  à être complétée en fonction de l’évolution de la situation et de l’évaluation des besoins, a poursuivi l’ambassade de France en RDC.

Neuf millions d’euros pour le renforcement de système des soins

L’ambassade de France en RDC, a rappelé  que le projet de l’Agence française de développement (AFD), membre du réseau «La France en RDC», visant à renforcer les capacités du système de soins dans les zones de santé de Karisimbi et du Nyiragongo, s’élève  à un montant de 9 millions d’euros.

Ce montant, selon la source,  sera adapté pour contribuer au financement des travaux de reconstruction ou d’aménagement rendus nécessaires, suite à l’éruption du Nyiragongo et aux dommages subis dans les structures de soin dans les deux zones de santé ciblées par le projet, Karisimbi et Nyiragongo. ACP/Zng/May