VivaTech : les Start-ups congolaises pour la défense du Numérique congolais, selon Eberande Kolongele

0
171

Kinshasa, 17 juin 2021(ACP).- Le ministre du Numérique, Désiré Cashmir Eberande Kolongele a rassuré, mercredi 16 juin lors de son passage au «Grand journal d’Afrique» diffusé sur la chaine de télévision française TV5, que les Start-ups congolaises présentes à la 5ème édition du Salon «VivaTech » qui se tient à Paris, sont là pour défendre le numérique congolais, rapporte les services du ministère du Numérique.

Lors de son passage dans ce média international, Eberande Kolongele a fait savoir que la République Démocratique du Congo (RDC) prend part à ce grand rendez-vous pour présenter à la face du monde les différentes solutions qu’elle peut apporter dans le domaine du numérique, soulignant que la promotion de la digitalisation est le cheval de bataille du Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui est l’initiateur du plan national du numérique pour le développement de la RDC.

Selon le ministre du Numérique, le mérite du numérique permettra à l’Etat congolais de pouvoir augmenter sensiblement ses recettes, sans toucher sur la question du taux ou de l’assiette, ce, en mettant en place les mécanismes nécessaires de captage et collecte pour la maximisation des recettes dans le secteur public de l’Etat.

S’agissant de la question sur la prévention des catastrophes naturelles, plus précisément le cas de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG), Eberande Kolongele a affirmé que la mise en place de son ministère a le devoir de canaliser les efforts et les investissements pour doter toute l’administration ainsi que les services publics de l’Etat des moyens nécessaires afin d’assoir le programme de digitalisation.

Eberande Kolongele et Kibasa Maliba visitent les sites des « Start-ups » congolaises au Salon «VivaTech» à Paris

Dans le cadre de cet évènement regroupant plusieurs «Startups» du monde, le ministre du Numérique, Eberande Kolongele et son collègue du PT-NTIC, Augustin Kibasa Maliba ont visité les sites où les «Start-ups» congolaises font leurs démonstrations sur l’innovation du numérique et de la nouvelle technologie. Ils ont, à l’occasion, encouragé les ambassadeurs congolais qui participent à ce  forum économique  à exploser tout leur savoir-faire, en vue d’attirer les investisseurs capables d’appuyer le secteur et faire développer l’économie numérique en RDC.

Pour cette 5ème édition, plusieurs rencontres sont prévues entre le ministre congolais du Numérique et les autorités françaises du même secteur.

Pour rappel, les Start-ups de la RDC qui prennent part au forum de Paris sont totalement pris en charge par l’État congolais. Question de booster le secteur des nouvelles technologies et de l’innovation ; d’encourager l’entrepreneuriat des jeunes ; de les former aux métiers liés au développement technologique et d’attirer les investissements dans le secteur.

Les représentants du Numérique de la RDC présents à Paris ont saisi l’occasion pour rendre hommage au Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour le soutien qu’il apporte aux jeux et aux métiers du digital, car comme l’a dit le Président Macron à  l’ouverture de VivaTech, «Ne pas s’occuper du digital c’est s’exposer à des multiples dangers». ACP/Zng/MIN/May